APS VERS ’’DES DISPOSITIONS PRATIQUES » POUR LE « PAIEMENT SYSTÉMATIQUE’’ DES INDEMNITÉS DES EXAMENS ET CONCOURS APS SÉCURITÉ DE PROXIMITÉ : MACKY SALL PROLONGE D’UN AN LES CONTRATS DES AGENTS DE LA PROMOTION 2014 APS LA DEUXIÈME PHASE DE LA CMU SERA LANCÉE CETTE ANNÉE, SELON MACKY SALL APS A CAUSE DU COVID-19, LE GOUVERNEMENT SUSPEND SES CONFÉRENCES BIMENSUELLES JUSQU’À NOUVEL ORDRE APS ARACHIDE : À KAOLACK, LA SONACOS EST EN RETARD SUR SES OBJECTIFS DE COLLECTE (DIRECTEUR) APS L’UNICEF OFFRE DES KITS SCOLAIRES À DES ÉLÈVES DE FAMILLES VULNÉRABLES DE ZIGUINCHOR GNA Kotoko moves to third place on league log after beating Dwarfs GNA Ayebeng Memorial Kindergarten Block gets facelift GNA Avoid over enrollment of school pupils- Director of Education GNA Parliament stands down motion to suspend payment of university fees

Côte d’Ivoire-AIP/ L’annexe fiscale 2021 aligne les TVA du lait et des préparations alimentaires infantiles à 9% (DGI)


  14 Janvier      9        Economie (10825), Santé (8637), Société (27506),

   

Abidjan, 14 jan 2021 (AIP)- L’annexe fiscale 2021 n’institue pas  l’assujettissement du lait infantile et des préparations alimentaires destinés aux nourrissons, à une nouvelle taxe à la valeur ajoutée (TVA), mais aligne leur taux d’imposition à 9%  conformément à la directive de L’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), portant harmonisation des législations des Etats membres en matière de TVA , a indiqué jeudi 14 janvier 2021, le Directeur général des Impôts, Ouattara Sié Abou.

Faisant suite à certains articles de presse et communiqués de certaines organisations professionnelles de pharmaciens, la direction  générale de impôts a apporté des précisions sur l’application du taux réduit de 9%  aux préparations alimentaires et lait infantile, à l’occasion de la présentation des nouvelles mesures de l’annexe fiscale 2021.

Selon la DGI, le lait infantile a été toujours été soumis au taux réduit de TVA. Cette disposition a été prise conformément à la directive de l’UEMOA  de 1998, qui dispose que les Etats membres appliquent le taux réduit à un nombre maximum de 10 biens et services choisis sur la liste communautaire. Au nombre de ces biens figure le lait manufacturé.

S’agissant des préparations alimentaires, elles sont en principe assujetties au taux de droit commun de 18%. Toutefois, dans le but de ne pas renchérir leurs coûts, l’annexe fiscale 2021 à arrimé leur taux d’imposition à 9%. « Autrement, ces préparations devraient être taxées au taux de 18% , ce qui les mettraient hors de portée de nombreux ménages », souligne une note de la DGI.

Par ailleurs, les entreprises qui commercialisent ces produits avaient une lecture erronée des textes législatifs sur cette question. Celles-ci considéraient ces produits comme des médicaments et n’appliquaient pas la TVA.

L’annexe fiscale 2021 apporte donc des précisions prenant appui sur la directive N° 02/2009  de l’UEMOA, dans le but de mettre fin à des interprétations erronées, sources de contentieux.

Dans la même catégorie