APS LE CAP VERT TRAVAILLE À L’ÉRECTION D’UNE LIGUE DE FOOTBALL FÉMININ ANP Le Président de RépubliqueMohamed Bazoum s’entretient avec l’Ambassadeur de la République Fédéraled’Allemagne au Niger APS LÉCLOSERIE DE FATICK VISE UNE PRODUCTION ANNUELLE DE 1 600 000 ALEVINS ANP Dosso : Atelier de renforcementde capacités des membres de la société civile sur le respect des droits del’homme dans l’application de la loi ANP L’armée américaine fournit au Niger 50.000 brochures de sensibilisation sur le danger des engins explosifs improvisés ANP Incendie de l’école Pays-Bas : Désolation, indignation, compassion et solidarité pour les victimes AGP COCAN 2025 : La Guinée veut s’inspirer de l’expérience ivoirienne AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Ramadan 2021: Le ministre Adama Coulibaly offre 15 tonnes de vivres aux musulmans du N’zi GNA Clients express concern over encroachment on health facility GNA Intercede incessantly for the nation – Minister implores Muslims

Côte d’Ivoire-AIP/ L’arrêt de la Cour africaine des droits de l’Homme est nul et de nul effet (Ouattara)


  26 Septembre      20        Droits de l'Homme (457),

   

Bouaflé, 26 sept 2020 (AIP) – Interrogé sur sa réaction après des arrêts de la Cour africaine des droits de l’Homme et des Peuples « ordonnant » la réintégration de l’ex-président Laurent Gbagbo et de l’ancien Premier ministre Guillaume Soro sur la liste électorale, le Président Alassane Ouattara a répondu que ces arrêts sont nuls et de nul effet.

« Cette décision qui porte atteinte à notre souveraineté (…) n’est pas applicable et ne sera pas appliquée en Côte d’Ivoire », a rétorqué le chef de l’Etat. Il a noté que des 54 pays africains, seulement 10 pays sont membres dont quatre s’en sont retirés.

Saisis par des opposants ivoiriens, la Cour a ordonné dans deux arrêts, la réintégration des deux personnalités ivoiriennes sur la liste électorale, exigeant également ainsi leur éligibilité à la candidature pour l’élection présidentielle.

Quatre candidats sur 44 ont été déclarés aptes à la candidature pour la présidentielle du 31 octobre 2020, à savoir le Président Alassane Ouattara (RHDP), Henri Konan Bédié (PDCI-RDA), Pascal Affi N’Guessan (FPI) et Kouadio Konan Bertin (indépendant).

Dans la même catégorie