APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ AIP Un incendie ravage des magasins au marché central de Bonoua AIP Bédié regagne Daoukro après un an d’absence GNA Two jailed 26 years over attempted robbery GNA Care International and Mars Incorporated to empower women cocoa farmers ANP Le Gouvernement nigérien adopte sa Déclaration de Politique Générale GNA Gyamfi’s double powers Kotoko past Ebusua Dwarfs INFORPRESS Le président de la FCF défend que toutes les institutions sportives soient auditées INFORPRESS L’association syndicale de la PJ garantit qu’il y a un «sentiment d’unité» et que la classe «se sent très respectée» INFORPRESS Handball: New women’s handball coach wants Cape Verde to make history at CAN

Côte d’Ivoire-AIP/ Le bilan provisoire des violences électorales à Tiébissou


  3 Novembre      13        Politique (16685),

   

Tiébissou, 03 nov 2020 (AIP) – Un bilan provisoire a été dressé, lundi 02 novembre 2020, après les violences électorales du samedi 31 octobre, auprès des parents des victimes, des forces de sécurité, des autorités administratives et sanitaires, a appris l’AIP.

A l’hôpital général de Tiébissou, l’on a enregistré 28 blessés essentiellement par arme à feu et certains blessés ont été évacués au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Bouaké.

Deux morts ont été constatés. Un soudeur de formation mais travaillant sur le chantier de l’autoroute en construction, Sylla Bengaly qui a succombé de ses blessures samedi, à l’hôpital général de Tiébissou, après qu’il a reçu des balles aux alentours du rond point en face dudit hôpital.

Le deuxième mort, Kouamé Ouswame Grégoire, un paysan de Tiébissou-Baoulékro, quartier à l’Ouest de la ville de Tiébissou. Il a été tué par arme à feu, à l’entrée de la ville en venant de Baoulékro, dans une rizière. Les deux corps ont été conservés à la morgue de Tiébissou.

Dans la même catégorie