MAP La BAD et Inwi scellent un partenariat pour soutenir les start-up innovantes MAP Remise du prix Brahim Akhiat pour la diversité culturelle dans sa 2ème édition MAP M. El Malki se félicite du cheminement de la coopération avec le FOPREL MAP Une association marocaine lauréate du Prix Prince Mohamed Ben Fahd pour la meilleure action caritative MAP Le Maroc, pionnier dans la lutte contre la pandémie du coronavirus (Nabil Benabdallah) MAP Groupe de soutien à l’intégrité territoriale du Maroc à Genève: plein appui à la souveraineté du Royaume sur son Sahara MAP Marrakech : Immersion dans l’univers artistique d’Isabel Alonso Vega et Bence Magyarlaki MAP Covid-19: le HCR et la JICA mettent en place un projet de 275.000 dollars en faveur des réfugiés résidant au Maroc MAP L’artiste-plasticien Abderrahim El Hassani expose ses œuvres à Fès AGP Boké/société: Le siège de la préfecture, nouvelle cible des voleurs de motos

Côte d’Ivoire-AIP/ Le budget primitif 2021 du conseil régional de la Mé connaît une baisse de 14%


  23 Janvier      30        Economie (11193),

   

Adzopé, 23 jan 2021 (AIP) – Le conseil régional de la Mé a adopté, vendredi 22 janvier 2021, son budget primitif de l’exercice 2021 qui s’élève à 2 495 861 francs CFA (en régression par rapport à l’exercice 2020 estimé à 2 917 572 000 francs CFA, soit une baisse de 14,45%), lors de sa première session ordinaire de l’année qui a eu lieu à la maison de la culture d’Adzopé.

Selon le premier vice-président dudit conseil, Yapo Yapo Calice, cette réduction du budget est dû aux effets néfastes de la pandémie à coronavirus sur l’économie. Néanmoins, il a souligné que cela n’entamera en rien la détermination du conseil régional à mener les actions de développement pour le bonheur des populations.

En ce qui concerne le budget 2021, 1 609 861 000 francs CFA sont alloués à l’investissement dont une grande partie sera destinée à l’éducation (939 679 000 francs CFA, soit 58, 37% ). Pour le fonctionnement, ce sont 886 000 000 francs CFA, soit 34, 10% du budget global, qui sont prévus.

« L’année 2021 qui commence, constitue une année charnière puisqu’elle verra s’écouler la moitié du mandat que nous ont confié les populations de la région de la Mé », a déclaré le premier vice-président.

Il a, par ailleurs, insisté particulièrement sur celles qui ont pour vocation de mettre à la disposition du conseil et de son administration des outils de sa modernisation et de la planification de son développement.

« Nul doute qu’avec ces outils, notre région sera mieux armée pour continuer son développement sous la houlette de son président du conseil régional, le ministre Patrick Achi », a-t-il dit.

M. Yapo a indiqué que tout sera mis en œuvre afin que tous les reports de marchés soient supprimés cette année et permettent ainsi aux populations de bénéficier des projets dans le temps et dans le futur.

Au cours de cette session, le conseil a eu à traiter et à adopter plusieurs autres points qui étaient à l’ordre du jour, à savoir l’état d’exécution des marchés de 2015 à 2018, l’examen et l’adoption des recettes et des dépenses de l’exercice 2020, l’examen et adoption du cadre organique des emplois de l’exercice 2012 de la région de la Mé et l’examen et l’adoption des taxes régionales.

Dans la même catégorie