ANP Le Ministre de l’Enseignement Supérieur en visite de prise de contact dans la région de Tillabéri APS PLUS DE 5.000 ENFANTS RETIRÉS DE LA RUE ENTRE MARS ET NOVEMBRE 2020 (OFFICIEL) APS UNE PROROGATION DU COUVRE-FEU POUR FREINER LA PROGRESSION DU COVID-10 APS JOSEPH KOTO SE VERRAIT PLUS À LA TÊTE D’UNE ÉQUIPE NATIONALE QUE D’UN CLUB APS COVID-19 : DAKAR ET THIÈS RESTENT SOUS COUVRE-FEU POUR HUIT JOURS SUPPLÉMENTAIRES APS RÉFRACTAIRE AU TRAFIC D’INFLUENCE, MARÈME FAYE SALL POUR DES SOLLICITATIONS DIRECTES APS JOSEPH KOTO : ‘’C’EST DIFFICILE DE SUIVRE LE CHAN SANS LE SÉNÉGAL’’ APS LA MAIRIE DE DIAMNIADIO ADOPTE UN BUDGET ANNUEL DE PRÈS DE 3,4 MILLIARDS DE FRANCS CFA APS DES SCIENTIFIQUES SE PENCHENT SUR LA FIABILITÉ DES VACCINS CONTRE LE COVID-19 APS DES SÉNÉGALAIS DE PROVINCES CATALANES RÉCLAMENT UN CONSULAT DE PROXIMITÉ

Côte d’Ivoire-AIP/ Le CEECI salue la décision de suppression des frais COGES annoncée par le Chef de l’Etat


  20 Décembre      14        Société (27402),

   

Bouaké, 20 déc 2020 (AIP)- Le comité des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (CEECI) salue la décision de suppression des frais COGES annoncée par le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, à l’occasion de sa prestation de serment le 14 décembre 2020.

« Aujourd’hui, nous nous réjouissons grandement de cette décision du chef de l’Etat de supprimer ces frais COGES de notre école à partir de janvier 2021 », a indiqué le secrétaire général de cette organisation estudiantine et scolaire, Traoré Karamoko (dit National TK), dans une déclaration vendredi 18 décembre 2020 au campus 2 de l’université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké.

Ce dernier a exprimé la gratitude et la reconnaissance des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire au président Alassane Ouattara pour la prise de cette décision qui les « affole de joie ».

Mais quoi qu’heureux de cette décision du chef de l’Etat, ceux-ci restent, cependant, très réservés quant à sa mise en œuvre sur le terrain. « Il nous faut souligner que, même si cette décision nous affole de joie, il nous faut, de tout de même, émettre des réserves quant à son application sur le terrain. Car, nous avons l’habitude de ces décisions que chacun comprend à sa manière en Côte d’Ivoire », a signifié le N°1 du CEECI.

Pour se rassurer, les dirigeants estudiantins demandent à rencontrer la première responsable de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Kandia Camara, à qui ils sollicitent une audience afin, disent-ils, d’avoir des éclaircissements et des précisions concernant l’application de cette décision présidentielle.

Dans la même catégorie