APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ AIP Un incendie ravage des magasins au marché central de Bonoua AIP Bédié regagne Daoukro après un an d’absence GNA Two jailed 26 years over attempted robbery GNA Care International and Mars Incorporated to empower women cocoa farmers ANP Le Gouvernement nigérien adopte sa Déclaration de Politique Générale GNA Gyamfi’s double powers Kotoko past Ebusua Dwarfs INFORPRESS Le président de la FCF défend que toutes les institutions sportives soient auditées INFORPRESS L’association syndicale de la PJ garantit qu’il y a un «sentiment d’unité» et que la classe «se sent très respectée» INFORPRESS Handball: New women’s handball coach wants Cape Verde to make history at CAN

Côte d’Ivoire-AIP/ Le centre d’appel « Allô enfant en détresse » rénové


  20 Novembre      20        Société (31962),

   

Abidjan, 20 nov 2020 (AIP)- Le centre d’appel « Allô enfant en détresse », pour signaler et dénoncer les violences faites aux enfants sur la ligne gratuite 116, a été rénové et inauguré, vendredi 20 novembre 2020, par le ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Bakayoko-Ly Ramata, en marge de de la célébration de la 31e édition de la Journée mondiale de l’enfant, au Plateau (Abidjan).

« Le centre d’appel « Allô enfant en détresse » permet d’apporter une assistance très rapide aux enfants qui sont victimes de violences. Il est très important que nous mettions en place des outils qui nous permettent une prise en charge rapide de cas de violences et même prévenir ces cas de violences. Nous avons un système qui nous permet de prendre les appels 24h/24 et ça, c’est essentiel donc nous sommes en tout temps en alerte pour protéger nos enfants », relevé Pr Bakayoko.

Selon elle, ce centre recevait auparavant les appels de 8h à 17h.

Pour sa part, le Représentant résident de l’UNICEF, Marc Vincent, s’est réjoui de la rénovation de cette ligne qui est un instrument important pour les victimes de violence.

« Je pense que ce centre donne un premier secours aux victimes, permet de l’orienter, de le conseiller et de donner l’assistance. Nous travaillons aussi avec le ministère pour les préventions parce notre but à long terme, c’est de réduire le nombre de victimes de violences », a-t-il indiqué.

La ligne 116 permet à toute la population de signaler et dénoncer gratuitement tous les cas de violence faite aux enfants à partir d’un téléphone.

Dans la même catégorie