MAP Cinq jours de deuil en Afrique du Sud en hommage aux victimes de féminicides MAP Burkina/Présidentielle: Roch Kaboré en avance (résultats partiels) MAP Le Maroc appelle à l’Union africaine au respect de la légalité et l’impératif du développement de l’Afrique ACP Plaidoyer pour la mise en place du Conseil national des interprètes en langue des signes congolais ACP Marie Tumba Nzeza reçoit les copies figurées des lettres de créance de la nouvelle ambassadrice d’Éthiopie en RDC ACP Remise du matériel de bureau à la commission des droits de l’homme de l’Assemblée nationale APS AGROÉCOLOGIE : LA PLATEFORME NATIONALE SE RÉUNIT POUR DEUX JOURS À THIÈS APS ARACHIDE : 159 POINTS DE COLLECTE RECENSÉS DANS LA RÉGION DE KAOLACK (DRDR) APS TOURNOI QUALIFICATIF AFROBASKET 2021 : BONNE ENTRÉE EN MATIÈRE DES LIONS, VAINQUEURS (92-54) DU KENYA GNA Veep to speak on state of Ghana’s economy and prospect Thursday

Côte d’Ivoire-AIP/ Le centre d’appel « Allô enfant en détresse » rénové


  20 Novembre      2        Société (25203),

   

Abidjan, 20 nov 2020 (AIP)- Le centre d’appel « Allô enfant en détresse », pour signaler et dénoncer les violences faites aux enfants sur la ligne gratuite 116, a été rénové et inauguré, vendredi 20 novembre 2020, par le ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Bakayoko-Ly Ramata, en marge de de la célébration de la 31e édition de la Journée mondiale de l’enfant, au Plateau (Abidjan).

« Le centre d’appel « Allô enfant en détresse » permet d’apporter une assistance très rapide aux enfants qui sont victimes de violences. Il est très important que nous mettions en place des outils qui nous permettent une prise en charge rapide de cas de violences et même prévenir ces cas de violences. Nous avons un système qui nous permet de prendre les appels 24h/24 et ça, c’est essentiel donc nous sommes en tout temps en alerte pour protéger nos enfants », relevé Pr Bakayoko.

Selon elle, ce centre recevait auparavant les appels de 8h à 17h.

Pour sa part, le Représentant résident de l’UNICEF, Marc Vincent, s’est réjoui de la rénovation de cette ligne qui est un instrument important pour les victimes de violence.

« Je pense que ce centre donne un premier secours aux victimes, permet de l’orienter, de le conseiller et de donner l’assistance. Nous travaillons aussi avec le ministère pour les préventions parce notre but à long terme, c’est de réduire le nombre de victimes de violences », a-t-il indiqué.

La ligne 116 permet à toute la population de signaler et dénoncer gratuitement tous les cas de violence faite aux enfants à partir d’un téléphone.

Dans la même catégorie