ACP Le SYECO et le SYNECAT appellent le premier ministre à résoudre les problèmes liés à la gratuité de l’enseignement ACP Appel au Premier ministre à plus de rigueur dans le choix des membres du gouvernement ACP Relance des échanges commerciaux entre l’Afrique du Sud et la RDC APS DES FEMMES DE L’OPPOSITION DÉNONCENT L’ARRESTATION DE MILITANTES DE PASTEF APS LIGUE 1 : DIAMBARS REMPORTE LE DERBY DE LA PETITE-CÔTE ET CONSOLIDE SON FAUTEUIL DE LEADER APS BIENTÔT UNE ACADÉMIE DE LA MUSIQUE DÉDIÉE AUX FEMMES APS PROLONGATION DE L’EXPOSITION DÉDIÉE À LÉONARDO DE VINCI AU MCN 7 MARS APS « JIGEEN ÑI », DES INSTRUMENTISTES PASSIONNÉES À L’ASSAUT DE LA SCÈNE APS UN PREMIER ALBUM DE « JIGEEN ÑI » AVANT JUIN, UNE AMBITION DE CONQUÉRIR LE MONDE À TERME AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Le PDCI veut garder Yamoussoukro comme bastion du parti

Côte d’Ivoire-AIP / Le comité de veille et de suivi de la cohésion sociale de Bouaflé installé


  10 Février      21        Société (29274),

   

Bouaflé, 10 fév 2021 (AIP) – Le préfet de la région de la Marahoué, Gonbagui Gueu Georges, a procédé, mardi 9 février 2021, à la salle de réunion de la préfecture, à l’installation du comité de veille et de suivi de la cohésion sociale de Bouaflé.

Cette cérémonie d’installation du comité de veille et de suivi de la cohésion sociale de Bouaflé s’est déroulée en présence du médiateur délégué des régions du Haut-Sassadra et de la Marahoué, Lago Groguhé et du maire de Bouaflé, Dr Lehié Bi Lucien.

Plusieurs missions sont assignées à ce comité composé de 35 personnes, issues de la société civile, selon le médiateur délégué, Lago Groguhé.

Il s’agit, entre autres, de mettre en place un système d’alerte précoce, outil de veille, d’anticipation, servant à la consolidation de la paix et au renforcement de la cohésion sociale, sensibiliser par la diffusion des messages de paix en direction de la population en vue d’un vivre ensemble harmonieux et de la cohésion sociale, mener des actions pour la consolidation de la paix et la decrispation de l’environnement sociopolitique en Côte d’Ivoire pour des élections pacifiques.

De même, organiser le dialogue communautaire, des débats à partir des thématiques définies, des projections et autres manifestations ayant pour finalité la prévention des conflits et leur résolution pacifique et contribuer au règlement de conflits.

Il a souhaité que le président du comité de veille et de suivi de la cohésion sociale de Bouaflé, Nanan N’Dri Kouassi s’inspire du document qui accompagne l’arrêté qui lui a été remis pour la bonne conduite des missions.

M. Lago Groguhé a saisi cette occasion pour sensibiliser les populations notamment les jeunes à la paix et à la cohésion pacifique pour des élections apaisées.

Le préfet Gonbagui Gueu Georges et le maire, Lehié Bi Lucien ont, pour leur part, salué cette initiative du médiateur et exhorté le comité à jouer pleinement son rôle pour renforcer la cohésion sociale et consolider la paix.

La région de la Marahoué a connu en 2020, des conflits notamment entre les communautés de Garango et d’Adahikro, et celles de Yoho et Zougousso dans le département de Bouaflé. A Kanzra, dans le département de Zuénoula, deux femmes accusées de pratique de sorcellerie ont été assassinées par des élèves. Des élèves pour des raisons de congés anticipés de Noël et du nouvel an, ont, du 11 au 12 décembre 2020, incendié la résidence du sous-préfet de Gohitafla, saccagé les lycées de Zuénoula et de Gohitafla ainsi que le domicile du commandant de brigade de la gendarmerie de Gohitafla.

Dans la même catégorie