GNA Adaklu MP to elevate okada business in next NDC government GNA Klottey Korle youth groups reaffirm support for Zanetor GNA Cocoa farmers urge government to intensify fight against illegal Mining GNA Provide legal education for Assembly Members –Joseph Korto GNA Man arrested for possessing pistol GNA Lolobi is central point for district capital-Adontehene GNA Motorcycle taxis are a source of air pollution — Muntaka Chasant MAP La République de Zambie ouvre un consulat général à Laâyoune APS MACKY SALL APPELLE À LA ‘’MUTUALISATION DES EFFORTS’’ FACE À LA RECRUDESCENCE DE L’ÉMIGRATION CLANDESTINE APS CORONAVIRUS : 6 NOUVELLES CONTAMINATIONS RAPPORTÉES CE MARDI

Côte d’Ivoire-AIP/ Le comité de veille et de suivi de la cohésion sociale d’Odienné installé


  12 Octobre      10        Société (24225),

   

Odienné, 12 oct 2020 (AIP)- La délégation Kabadougou/Folon de l’institution Le Médiateur de la République, a procédé, lundi 12 octobre 2020, à l’installation du comité de veille et de suivi de la situation de la cohésion sociale du département d’Odienné.

Un mécanisme décliné à l’occasion des grandes rencontres de Man et de Yamoussoukro de l’instance de médiation ivoirienne, les comités de veilles se veulent un outil de proximité, pour la détection et le traitement précoce de conflits éventuels, surtout lors des joutes électorales qui continuent de susciter des tensions en Côte d’Ivoire.

La mise en place du comité de veille d’Odienné, avec celui de certains départements du pays, dans un premier temps, intervient ainsi dans la perspective de la présidentielle du 31 octobre pour laquelle la campagne électorale débute le 15 octobre 2020.

Le mécanisme est pensé pour, à la longue, être déployé dans l’ensemble des départements de Côte d’Ivoire, avec la possibilité de la mise en places de plateformes régionales.

A Odienné, la cérémonie d’installation a consisté notamment en la présentation de la feuille de route devant guider leur action aux 15 membres cooptés pour animer le comité. « Quand tu donnes du travail à quelqu’un, il faut au moins qu’il comprenne ce qu’il doit faire », a fait comprendre le médiateur délégué pour le Kabadougou et le Folon, Lanciné Touré.

Les comités de veilles départementaux, placés sous la supervision des différents médiateurs délégués, sont composés de chefs de communautés locales et autres nationales et non nationales, de représentants de la jeunesse, des femmes ainsi que de communautés religieuses.

En tant qu’outil de veille pour le renforcement de la cohésion sociale et de la paix, à travers « l’alerte précoce » notamment, ces comités ont notamment pour mission de « sensibiliser les populations à éviter les palabres lors des élections », a relevé M Lanciné Touré.

Globalement il s’agit d’œuvrer, de façon préventive, à créer un climat social apaisé propice au retour à la réconciliation nationale et à une paix durable. Traditionnellement, l’action de l’institution Le Médiateur de la République intervient après l’éclatement de conflits.

L’action des premiers comités activés s’adosse sur l’arrêté n° 00625 du 1er juillet 2020 pris par le médiateur de la République, en attendant les arrêtés fondant localement l’existence de ces entités.

Dans la même catégorie