APS DES JEUNES PÉPITES DE LA CAN U17 COMMENCENT À QUITTER LEUR NID APS BAISSE DE PLUS DE 50 % DES NOUVEAUX CAS DE COVID DANS AU MOINS 6 PAYS AFRICAINS APS VERS UN TRANSFERT DES INFRASTRUCTURES DU PPDC AUX COLLECTIVITÉS DE CASAMANCE APS A ZIGUINCHOR, ON TRAVAILLE À FAIRE ÉMERGER D’AUTRES CLUBS D’ÉLITE AUX CÔTÉS DU CASA SPORTS APS COVID-19 : DP WORLD OFFRE CINQ RESPIRATEURS AU SÉNÉGAL APS FOOTBALL : MALICK DAFF APPELLE LES DIRIGEANTS À CRÉER DES RELAIS ENTRE LES ÉQUIPES NATIONALES APS BFEM : MATAM FAIT UN BOND DE 16, 7 POUR CENT APS 765 FORAGES ET OUVRAGES DE CAPTAGE RÉALISÉS EN MILIEU RURAL DEPUIS 2012 (DG OFOR) APS DAKAR : UN VASTE RÉSEAU DE TRAFIC DE DROGUE DÉMANTELÉ À KHAR YALLA (POLICE) APS KAOLACK : 500 POCHES DE SANG COLLECTÉES CHAQUE MOIS

Côte d’Ivoire-AIP/ Le commandant supérieur de la gendarmerie à Bonoua pour apaiser les tensions communautaires


  23 Août      6        Société (23106),

   

Bonoua, 23 août 2020 (AIP)- Le commandant supérieur de la gendarmerie, général de division Apalo Touré, s’est rendu, samedi 23 août 2020, pour apaiser les tensions communautaires qui secouent cette localité depuis vendredi, suite à une manifestation de l’opposition.

 » Vous êtes des frères, vous devez comprendre qu’il n’y a pour vous aucun intérêt à ce que la localité brûle. Si vous continuez à vous violenter la gendarmerie va utiliser les moyens forts pour vous séparer », a déclaré le général Touré à l’adresse des différentes communautés de la ville, lors d’une série de rencontres.

Il a invité les leaders des communautés en conflit à faire attention « aux manipulateurs qui, tapis dans l’ombre, font flamber des rumeurs susceptibles d’engendrer des violences ».

Ils les exhorté à tenir leurs jeunesses respectives, et à ne pas les pousser à se battre avec des gourdins et des machettes, ou à se livrer à la destruction de biens publics ou privés.

« Nous allons jouer notre partition en communiquant avec les responsables et les jeunes. Si cela n’a pas suivi, ni les infractions passées ni celles à venir ne resteront impunies, car force doit rester à la loi. Ceux qu’on va prendre comme commanditaires ou acteurs des violences seront punis par la justice », a-t-il mis en garde.

Au terme de ces réunions qui se sont tenues avec les autochtones, les allogènes et ces deux communautés ensemble, autorités politiques, coutumières et communautaires se sont engagés à discuter pour que pareil « faux pas » ne se produise plus.

Dans la même catégorie