AIP Côte d’Ivoire-AIP/ LafargeHolcim Côte d’Ivoire dote le village de Sokouamékro (Brobo) d’un château d’eau AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le préfet de région appelle à des élections apaisées à Ayamé APS CAN U20 : LE GHANA ÉLIMINE LE CAMEROUN AUX TIRS AU BUT APS KAFFRINE : LE GOUVERNEUR SE FAIT VACCINER ET ÉCARTE TOUT RISQUE AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Renforcement des capacités de médiation pour des législatives sans incidents dans le Dengulélé AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le CNDH sensibilise les populations de Man, Logoualé et Zouan-Hounien pour des législatives apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lancement à Bondoukou des travaux d’aménagement de la zone agro-industrielle de transformation de l’anacarde GNA Satellites advance to semi-finals of CAF Under-20 AFCON GNA Dr Awal pledges to accelerate Marine Drive Project GNA Traditional/religious leaders discuss ECOWAS Vision 2050

Côte d’Ivoire-AIP/ Le Conseil du coton et de l’anacarde échange avec des partenaires techniques et financiers


  3 Février      11        Agriculture (1955),

   

Abidjan, 03 fév 2021 (AIP)- Le Conseil du coton et de l’anacarde a initié mercredi 3 février 2021, une rencontre à Abidjan-Cocody avec des partenaires techniques et financiers, acteurs de la mise en œuvre des activités de développement de la filière anacarde, pour mettre en place un cadre de concertation et de collaboration.

Cette rencontre d’échanges s’inscrit dans la dynamique des consultations entreprises par le Conseil du coton et de l’anacarde avec tous les acteurs de la chaîne de valeur. Ainsi, ces assises avec les partenaires techniques et financiers se tiennent après celle des producteurs, des acheteurs, des exportateurs et des transformateurs.

« L’objectif de cette initiative est de mettre en place un cadre de concertation et de collaboration en vue de développer les synergies d’actions et une cohérence des interventions nécessaires entre les différents acteurs, à savoir les institutions nationales et internationales, le secteur public, le secteur privé, la société civile, intervenant dans la filière anacarde en Côte d’Ivoire », a affirmé le directeur général du Conseil du coton et de l’anacarde, Dr Adama Coulibaly.

Il a souligné que ces concertations devront permettre d’une part de s’assurer que les politiques et programmes des secteurs de soutien prennent en compte les attentes du secteur rural et d’autre part de développer de la complémentarité entre les partenaires.

Pendant deux jours, les participants passeront en revue leurs différents projets et activités mis en œuvre. Ils partageront leur expérience en termes de succès et les difficultés. Cet exercice devrait permettre d’identifier les leviers d’une synergie efficace pour un développement optimale de toute la chaîne de valeur de la filière anacarde.

Avec une production record de plus de 800.000 tonnes de noix brutes de cajou, au cours de la campagne 2020, la Côte d’Ivoire ambitionne dans les cinq prochaines années, de relever à 50%, le taux de transformation actuel de la noix brute de cajou qui est de 10%.

Dans la même catégorie