AIP Ladji Abou Sanogo installé officiellement dans ses fonctions de délégué général de l’UNJCI ACP La pastèque augmente la vitalité des vaisseaux sanguins, selon un médecin ACP Dr Nico ou génie artistique dans le fondement de la musique congolaise moderne (Arthur Kayumba) ACP La 20ème édition du Festival national de Gungu confirmée du 24 au 28 septembre 2020 au Musée national de la RDC AGP Siguiri/Société : Renforcement des capacités des jeunes au montage des projets. AGP Mamou/environnement : 10 hectares de forêts reboisés par les chasseurs de Teguereya APS LE PROJET GOYN PRÉSENTÉ AUX ACTEURS DE DIOURBEL APS LE CORONAVIRUS IMPOSE SA LOI AUX ASC APS COVID-19 : LE PIB RÉEL DU SÉNÉGAL SE CONTRACTERA DE 0,7 % EN 2020 (FMI) APS 30 FILLES DU CENTRE SAUVEGARDE DE THIÈS FORMÉES EN COUTURE

Côte d’Ivoire -AIP / Le dépistage systématique des hépatites virales préconisé pour éviter des maladies mortelles


  28 Juillet      8        Santé (7391),

   

Abidjan, 28 Juillet 2020 (AIP) – Le directeur de la Coordination du Programme national de lutte contre les hépatites virales (PNLHV) au ministère de la Santé et de l’hygiène publique,Professeur Allah-Kouadio Emile invite les populations à se faire dépister de manière systématique des hépatites virales pour éviter des maladies  » graves et mortelles »,  à savoir, la cirrhose et  le cancer de foie.

Le Professeur en hépato-gastro-entérologue, Allah-Kouadio Emile a fait cette déclaration, mardi 28 juillet 2020, lors de la célébration de la journée mondiale de lutte contre les hépatites virales, au Centre d’accompagnement et de soins d’addictologie (CASA) à l’espace Confiance à Abidjan.

Ces hépatites virales, des maladies du foie provoquées par cinq virus, dénommés, A, B, C, D, E, peuvent être traitées à condition que le dépistage soit fait tôt, a soutenu le Professeur lors de sa conférence, destinée aux usagers de drogue (UD).  » Abusivement assimilés au paludisme, la plupart des patients consultent tard et s’exposent au stade des complications », a-t-il déploré.

Avec un taux de prévalence de 8 à 10% en Côte d’Ivoire, l’hépatite cause près d’un million de décès par an et deux milliards de personnes en sont infectées au niveau mondial »,  a ajouté l’hépato-gastro-entérologue.

Selon le directeur de l’Espace Confiance, cette maladie est méconnue des UDs.  » Il est important de délivrer des messages de sensibilisation et de prévention,  surtout de leur donner l’ opportunité se faire dépister et se faire vacciner », a-t-il affirmé, à l’endroit de ces pensionnaires , qui vivent dans des conditions précaires, des ghettos.

Cette journée mondiale, voulue par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est destinée à faire connaître les différentes formes d’hépatite au grand public et fournir des axes d’action pour endiguer cette maladie. Médecin du Monde a apporté sa contribution à la réussite de cette manifestation.

Dans la même catégorie