ANP L’OMS fait don des médicaments et matériels bureautiques à la région de Diffa pour la deuxième phase de retour volontaire des populations ANP Niger : Le bilan des inondations monte à 33 morts AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le comité régional REDD+ de l’Agneby-Tiassa installé AGP Kindia/urbanisation : L’élaboration d’un document de politique urbaine fiable au cœur d’une rencontre organisée par l’ONU-HABITAT ANG Cooperação/ONU apresenta quinta-feira novo quadro de cooperação com Guiné-Bissau ANG Turismo/Ministério e o Grupo Rahal CI assinam Memorando de Entendimento para a infra estruturação do sector no país ANG Eleições/Primeiro-ministro reafirma « empenhamento total » para que legislativas ocorram em dezembro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 125 étudiants de l’Ecole africaine et malgache de l’architecture et de l’urbanisme reçoivent leurs diplômes AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La 6e édition des Journées de l’orientation du bachelier ouverte sous le sceau du numérique et des innovations pédagogiques AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le Niger s’inspire de l’expérience ivoirienne en matière de télévision numérique terrestre

Côte d’Ivoire –AIP/ Le directeur régional du pétrole de Bondoukou engage la lutte contre le trafic de carburant


  6 Août      5        Economie (15580),

   

Bondoukou, 06 août 2022 (AIP) –  Le directeur régional du Pétrole et de l’Energie de Bondoukou, Traoré Ousmane, a exprimé sa détermination à lutter contre la contrebande de carburant vers le Ghana, lors d’une rencontre avec les gérants de stations de sa circonscription administrative, samedi 6 août 2022.

M. Traoré a invité les propriétaires de stations à  plus de fermeté pour parer à ce trafic de gasoil, par le respect des mesures d’interdictions d’achat de carburant avec des bidons, de l’arrêt des autorisations spéciales d’achat de grandes quantités en dehors d’un accord express du préfet en coordination avec les services et du maintien du stock de sécurité.

Un comité de respect des mesures de lutte avait été créé pour ce faire, sur l’initiative du préfet de Bondoukou, le 8 juillet 2022. « Malgré toutes ces mesures, des saisies ont été faites. Des stations ont été signalées et interpellées par le préfet de police de Bondoukou, le 2 août 2022″, a-t-il déploré.

 » Face à ces situations, des poursuites pénales pourraient être lancées contre toutes complicités des individus et responsables de stations services pour des crimes économiques », a averti le directeur du pétrole et l’Energie de Bondoukou à ses interlocuteurs.

Au total 1 265 bidons de 25 litres remplis de gasoil dans des camions et tricycles avaient  été saisis à la frontière ivoiro-ghanéenne, près de Bondoukou, avait annoncé le commissaire divisionnaire de police, préfet de police Bouadou Blaise Angbonon, vendredi 29 juillet 2022, rappelle-t-on.

Du 27 au jeudi 28 juillet, à quelques mètres de la frontière, un camion de 10 T, en partance pour le Ghana avec 890 bidons de 25 l de gasoil, deux chargements de tricycles chargés de 30 bidons de 25l et 165 bidons du même type en cours de chargement, avaient été interceptés. Ces trafiquants ont pris la fuite après avoir été repérés par la police de Bondoukou, selon la police.

Des rencontres avaient été initiées entre les Forces de défense et de sécurité (FDS) et la direction régionale du Pétrole et de l’Energie de Bondoukou,  courant 20 et 27 juin.

Le préfet de Bondoukou, Sory Sangaré, avait déploré le déplacement de camions qui se dirigent régulièrement vers le Ghana où le carburant coûte 1500 FCFA ou 1800 fcfa, contrairement au prix de 615 FCFA pratiqué en Côte d’Ivoire, en juillet. « Cette pratique prend une ampleur au détriment de l’économie ivoirienne », avait-il fustigé.

Dans la même catégorie