GNA One dead, three injured in Volta Region secessionist disturbance AIP Visite d’Etat dans la Marahoué : Plaidoyer pour un appui technique et financier aux femmes du vivrier de Zuénoula AIP Alassane Ouattara invite les jeunes au travail pour consolider la paix AIP Identification: Le DG de l’ONECI à Bouaké pour s’enquérir de la situation de l’opération sur le terrain AIP Le secrétaire d’État chargé du service civique vante les mérites de son département AIP Des blogueuses se forment à la prévention des discours de haine sur les réseaux sociaux AIP La coordination RHDP du Kabadougou lance sa précampagne AIP Deux comités de veille et de prévention des conflits installés à Bondoukou APS DES JEUNES PÉPITES DE LA CAN U17 COMMENCENT À QUITTER LEUR NID APS BAISSE DE PLUS DE 50 % DES NOUVEAUX CAS DE COVID DANS AU MOINS 6 PAYS AFRICAINS

Côte d’Ivoire-AIP/ Le district des Savanes offre 50 millions FCFA aux obsèques de Gon Coulibaly


  16 Juillet      4        Société (23113),

   

Abidjan, 16 juil (AIP)- Les régions du District des Savanes, à savoir le Poro, le Tchologo et la Bagoué ont annoncé une contribution de 50 millions FCFA, le jeudi 16 juillet 2020 à Korhogo, aux obsèques du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Les porte-parole des trois régions formant le District des Savanes ont annoncé plus de 40 millions FCFA en guise de contribution pour l’organisation des funérailles de l’illustre disparu.

Le député Koné Dognon a, au nom de la Bagoué, rappelé les grandes actions du Premier ministre Gon Coulibaly en faveur de la région. Il a invité les populations à ne point pleurer car, selon lui, Amadou Gon Coulibaly a vécu utilement.

Il a été suivi par les porte-parole des régions du Poro et du Tchologo qui ont salué tour à tour la mémoire de cet grand homme d’Etat.

La dépouille du Premier ministre est arrivée mercredi soir à Korhogo. Ce jeudi, toutes les régions de la Côte d’Ivoire lui rendent hommage au stade municipal de Korhogo.

Décédé le 08 juillet à Abidjan, Amadou Gon Coulibaly, 61 ans, sera inhumé le vendredi 17 juillet 2020 à Korhogo, sa ville d’origine. Il a rendu l’âme des suites d’un malaise survenu après un conseil des ministres. Il était rentré le 02 juillet d’un séjour de deux mois en France, pour cause de maladie.

Dans la même catégorie