AIP Législatives 2021: La CEI appelle à des élections apaisées à Aboisso AIP Législatives 2021 : La direction de campagne de la tête de liste RHDP, Man sous-préfecture et Sangouiné, ratisse pour le candidat Blon AIP Législatives 2021: L’influence des coupures intempestives d’électricité sur la campagne à Tiébissou. INFORPRESS Tribunal Constitucional confirma José Augusto Fernandes como presidente do PTS INFORPRESS Santiago: Câmara de Santa Catarina e Embaixada da França reforçam cooperação INFORPRESS Futebol/Fogo: Campeonatos do primeiro e segundo escalões arrancam este fim-de-semana INFORPRESS Orlando Pantera é homem do futuro que precisa ser mais conhecido e debatido – Princesito INFORPRESS Boa Vista: Grupo de sindicalistas anuncia concentração de trabalhadores para sábado em Sal-Rei INFORPRESS Legislativas/Maio: PAICV preparado para conseguir um “bom resultado” – mandatário INFORPRESS Câmara de Comércio do Barlavento abre Incubadora Multissetorial de São Vicente

Côte d’Ivoire-AIP/ Le gouvernement adopte un système de gestion électronique des infractions au code de la route


  3 Février      11        Technologie (372),

   

Abidjan, 03 fév 2021 (AIP) – Le gouvernement a décidé, mercredi 3 février 2021, d’intégrer dans son dispositif, un système de gestion électronique des infractions au code de route, prévu pour se déployer dans le grand Abidjan ainsi dans certaines vielles de l’intérieur, pour la sécurité routière des usagers.

Ce nouveau système permettra, notamment, d’améliorer la sécurité routière, de doter l’administration d’un système d’informations sur les accidents de la route, de maîtriser au mieux la mobilité des personnes et des biens et de favoriser à terme le changement progressif de comportements des usagers de la route.

Un dispositif de diffusions d’information et de sanctions pour tous contrevenants à la réglementation sera institué par l’entremise de la société Quipux Afrique SA, sur l’usage des voies routières ouvertes à la population, a déclaré le porte parole du gouvernement, le ministre Sidi Touré.

Dans ce cadre, le conseil des ministres a adopté un décret portant approbation de la convention de concession avec Quipux Afrique SA pour la conception, le financement et la mise en place, l’exploitation et la maintenance d’un système de gestion intégré de l’ensemble des activités des transports routiers en Côte d’Ivoire, d’ un système de transport intelligente et d’une fourrière administrative.

Cette nouvelle convention avec cette société vise à améliorer le dispositif de gestion de la sécurité routière.  » Le gouvernement a décidé de continuer de travailler avec Quipux en lui donnant d’autres orientations, à savoir, la gestion électronique, un dispositif de police électronique pour réduire les infractions routière », a affirmé M.Touré, au Palais présidentiel.

Quipux Afrique SA, société de droit ivoirien privé, filiale du groupe Quipux est l’opérateur technique des Centres de gestion intégrée (CGI) spécialisée dans le développement de solutions technologiques appliquées aux systèmes de transports.

Depuis mai 2014, dans le cadre d’une convention de concession de service public, elle a en charge l’ingénierie, le financement, la mise en place et l’exploitation d’un système de gestion intégrée de l’ensemble des documents du transport routier en Côte d’Ivoire.

L’entreprise compte une trentaine d’agences sur toute l’étendue du territoire national avec 500 guichets ouverts, précise-t-on.

Dans la même catégorie