AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Journée mondiale du Sida : la population de Transua invitée à se faire dépister AIP Un responsable de la société civile de Bondoukou donne des solutions pour le maintien d’une paix durable en Côte d’Ivoire AGP Gabon: Des tests d’orientation des nouveaux bacheliers 2020 à partir du 07 décembre prochain AGP Gabon: La bonne gouvernance et la lutte contre la corruption évoquées en conseil de cabinet à la Primature AGP Journée mondiale de lutte contre le Sida : 51.000 personnes infectées pour 26.000 sous traitement au Gabon APS PLUS DE 50 MILLIARDS POUR LES PÊCHES ET L’ÉCONOMIE MARITIME EN 2021 ANP Télévision Numérique Terrestre au Niger : Lancement à Tillabéri d’une campagne nationale de sensibilisation ANP Niger : Le Budget général 2021 de l’Etat s’équilibre en recettes et en dépenses à 2.644,53 milliards AGP Gabon : Une partie du commissariat de Police de Mounana emportée par les flammes APS LA JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA CÉLÉBRÉE AU MONUMENT DE LA RENAISSANCE

Côte d’Ivoire-AIP/ Le gouvernement arrête des mesures pour ramener le calme sur le territoire national


  12 Novembre      3        Société (25511),

   

Abidjan, 12 nov 2020 (AIP)- Le gouvernement a adopté, lors du conseil des ministres tenu mercredi 11 novembre à Abidjan, une série de mesures en vue de contenir les débordements, de limiter les conséquences de troubles à l’ordre public sur l’ensemble du territoire national, a annoncé son porte-parole du gouvernement, Sidy Touré.

Il s’agit notamment du déploiement de renfort de police et de gendarmerie, l’instauration d’un couvre-feu dans certaines localités, ainsi que la sensibilisation des populations à la cohésion sociale, a expliqué le ministre de la Communication et des Médias, à l’issue d’un conseil des ministres qui s’est déroulé sous la présidence du chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

Il a été instruit de ce fait au ministre en charge de la sécurité d’intensifier les patrouilles de sécurisation en vue de ramener rapidement la tranquillité et la paix sur l’ensemble du territoire national.

Depuis le mois d’août 2020, le pays fait face à des troubles liés à l’appel à la désobéissance civile lancée par des partis de l’opposition politique et des organisations de la société civile, avec de nombreuses pertes en vies humaines et d’importants dégâts matériels dans plusieurs localités du pays dont Daoukro, Bongouanou, Dabou, Toumodi, Gagnoa et M’Batto.

Dans la même catégorie