APS THIÉNABA : DES ’’ÉTUDES SONT EN COURS’’ POUR L’ÉLECTRIFICATION DU VILLAGE DE THIOTY (DG SENELEC) AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique « Point de la situation de la COVID-19 au 23/10/2020 » AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : L’UE appelle les acteurs politiques ivoiriens à accélérer le dialogue MAP Guinée/présidentielle : 5 morts dans des violences post-électorales AGP Gabon: Reprise progressive des activités de la Société des bois de Lastourville ANP Niger : Les nouveaux membres du Comité Scientifique du CNRA se présentent au Premier Ministre ANP DIFFA : Cérémonie de présentation de semences améliorées produites par l’ONG WHH AGP Gabon : Evolution de la crise sanitaire, Task force et actualité international au menu du point de presse du Porte-parole de la Présidence APS DEUX PIROGUES DE MIGRANTS CLANDESTINS INTERCEPTÉES CE VENDREDI, AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le CEECI et plusieurs organisations estudiantines rendent hommage à Alassane Ouattara à l’UAO de Bouaké

Côte d’Ivoire-AIP/ Le gouvernement ivoirien veut faire du logement « un facteur d’inclusion sociale », selon Bruno Koné


  1 Octobre      11        Politique (12187),

   

Abidjan, 1er oct 2020 (AIP)- Le gouvernement veut faire du logement « un facteur d’inclusion sociale », l’amenant ainsi à initier des actions pour permettre à chaque citoyen d’avoir un logement décent, a indiqué le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, Bruno Nabagné Koné, jeudi 1er octobre 2020 lors de la remise des clés du programme concorde 3 de la société ivoirienne de construction et de gestion immobilière (SICOGI) et de la pose de la première pierre du programme 4, à Abobo PK 18 ( Abidjan Nord).

Pour parvenir à cet objectif, le gouvernement a consenti d’importants efforts dans le domaine du foncier avec la mobilisation de près de 2000 hectares de réserves foncières constituées. l’Etat a pris en charge la voirie et les réseaux divers (VRD) primaires avec un investissement de 100 milliards Francs CFA, l’emploi d’exonérations fiscales avec 350 milliards Francs CFA. Tous ces efforts représentent aujourd’hui une subvention qui est estimée à entre 30 et 50 % du coût du logement, a signifié Bruno Koné.

Ainsi la remise des clés et la pose de la première pierre de logements sociaux initiées par la SICOGI est l’une des manifestations concrètes de tous les efforts de l‘Etat de Côte d’Ivoire engagé à rendre possible l’idéal d’un logement décent pour la grande majorité des ménages ivoiriens.

Le ministre s’est ainsi réjoui de la réalisation de ces programmes qui sont non seulement le « signe de la vitalité retrouvée de la SICOGI », mais qui cadrent avec les objectifs de production de logements socio-économiques du programme présidentiel des logements sociaux initié en 2011 avec un objectif de 60.000 logements à l’époque. Cet objectif a été porté à plus tard à 150.000 logements.

Le déficit de logement en Côte d’Ivoire est estimé entre 200.000 et 500.000 unités par an dont 80 % pour l’agglomération d’Abidjan, avec une progression de 40.000 unités par an, selon le ministre Bruno Koné.

Dans la même catégorie