GNA ‘Achisco 92′ Group congratulates Mad. Owusu-Banahene, Bono RM designate GNA Police retrieves stolen coffin from burial service GNA Hunger Project Ghana hands over Epicentre to community AIP Côté d’Ivoire-AIP/ L’ONG Verbatims remet deux infrastructures communautaires réhabilitées à Biankouma-village AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le préfet d’Issia exhorte les acteurs politiques à une campagne apaisée AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La fondation Konrad et le RAIDH appellent les populations de Man à la culture de la paix durant les législatives AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La société civile et le ministère de l’Intérieur appellent les populations de Man à des législatives apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le « One Stop Center » de Bouaké officiellement ouvert AGP Election à la CAF 2021 : cinq candidats lancés dans la course à la présidence AGP Siguiri/ Administration : Prise de fonction du nouveau secrétaire général

Côte d’Ivoire-AIP/ Le Médiateur de la République invite les populations de Toumodi au « vrai pardon »


  5 Février      11        Politique (15377),

   

Yamoussoukro, 05 fév 2021 (AIP) – Le Médiateur de la République, Adama Toungara, a invité jeudi 4 février 2021 les populations de Toumodi au « vrai pardon » après les événements douloureux de la période de la présidentielle.

« Il faut qu’on oublie ce qui s’est passé. C’est un message que vous n’accepterez pas ce matin mais sachez que la meilleure faculté que Dieu nous a donnée, c’est la faculté de l’oubli », a déclaré M. Toungara, précisant que le pardon sans l’oubli, n’est pas complet.

Le Médiateur de la République a regretté que ses démarches préélectorales auprès des jeunes, femmes , acteurs politiques et chefs traditionnels des 108 départements de la Côte d’Ivoire n’aient pu empêcher la violence dans certaines localités.

« Malgré les mesures préventives que nous avons prises dans la dynamique d’une médiation proactive et les efforts constants déployés par les autorités préfectorales, plusieurs localités comme Toumodi ont sombré dans une violence ayant engendré d’importants préjudices humain, matériel et surtout une déchirure du tissu social qui mérite d’être urgemment ressoudé pour une cohabitation pacifique ».

Selon lui, après ces affrontements, il n’y a point d’autres alternatives que le dialogue pour briser le mur de la méfiance et redonner vie à la cohabitation pacifique.

Toumodi, connue pour être une terre de brassage multiculturel a connu des atrocités lors de la présidentielle d’octobre 2020. Les militants de l’opposition qui mettaient en œuvre un mot d’ordre de boycott actif du scrutin pour donner vie à la désobéissance civile se sont retrouvés nez à nez avec d’autres citoyens qui tenaient à défendre leurs droits civiques.

Les affrontements ont fait plusieurs morts et d’importants dégâts matériels.

Dans la même catégorie