AIP Des Ivoiriens de la diaspora s’activent pour la relance économique post – COVID-19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ JIF 2021: Pr Ly Ramata Bakayoko annonce des innovations et invite les femmes à se l’approprier AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le nouveau député de Zuénoula commune salue l’esprit d’apaisement du scrutin Inforpress PERFIL: “Sou agricultora e feliz mesmo que tiver apenas arroz para cozinhar” – Lúcia Monteiro Inforpress São Vicente: “É evidente que a desigualdade social está a aumentar em Cabo Verde” – líder do PAICV Inforpress Manifestações sindicais exigindo o cumprimento das promessas feitas pelo Governo são “partidárias” – MpD GNA Village Savings and Loans scheme empowering rural women in Adansi north GNA Koforidua GPRTU intensifies road safety campaign GNA Ultra-Modern Plaza being built for Essikado APS LE PRÉSIDENT DU NIGER, MAHAMADOU ISSOUFOU, LAURÉAT DU PRIX IBRAHIM 2020

Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministère de l’environnement et Nestlé-CI signent une convention sur la valorisation des déchets plastiques


  11 Février      13        Environnement/Eaux/Forêts (2583),

   

Abidjan, 11 fév 2021 (AIP) – Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Pr Joseph Séka Séka, a procédé à la signature, mercredi 11 février 2021, d’une convention cadre sur la valorisation des déchets plastiques à Abidjan, à travers le Centre ivoirien anti-pollution (CIAPOL) et la Direction de l’Economie verte et la responsabilité sociétale des organisations (DEVRSO), et l’entreprise agro-alimentaire, Nestlé Côte d’Ivoire.

Cet accord porte, précisément, sur l’implémentation du projet « Tous pour une gestion responsable des déchets plastiques », avec, notamment, la mise en place de systèmes de collecte et de valorisation pilote, l’évaluation de ces systèmes de collecte et de valorisation et l’analyse de la pertinence et de la viabilité des modèles économiques de valorisation des déchets collectés.

Selon le ministre Séka Séka, cette convention participe à la mission de promotion des emplois verts, de l’économie circulaire pour le développement durable. « Elle vient renforcer les bases du partenariat public-privé amorcé par la Côte d’Ivoire dans la gestion des déchets », a-t-il affirmé.

Pour le directeur général de Nestlé Côte d’Ivoire, Thomas Caso, les multinationales doivent assumer leur responsabilité et réduire leur impact environnemental pour atteindre le développement durable. « Nous sommes déterminés à produire autrement en introduisant une exigence écologique à tous les niveaux, dès la conception de nos produits et de leurs emballages », a déclaré M. Caso.

Dans ce cadre, cette société agro-alimentaire entend rendre 100% de ces emballages recyclages ou réutilisables d’ici 2025 « afin que plus aucun de ces emballages ne finisse dans la nature ».

A cet effet, trois projets sont implémentés par cette multinationale agro-alimentaire, à savoir, l’installation de boxes gérés par des jeunes, dans les quartiers d’Abidjan dénommé « Plastock », la collecte et le recyclage de déchets plastiques dans cinq marchés d’Abidjan appelé « Au marché, je trie mon plastique » et le programme, « Chez moi, je trie mon plastique », qui vise, en collaboration avec « Coliba », la collecte de déchets plastiques via une application mobile auprès des ménages.

Dans la même catégorie