APS L’OIM LÈVE UN COIN DU VOILE SUR LE NIVEAU D’ENDETTEMENT DES MIGRANTS APS TOUBA : SERIGNE MBAYE THIAM PROMET UNE AUGMENTATION DE LA PRODUCTION D’EAU AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les journalistes invités à promouvoir le développement durable AIP Côte d’Ivoire-AIP/Un fournisseur de gaz primé pour la bonne sécurisation de ses bouteilles AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des leaders communautaires de Bouaké sensibilisés sur la rage AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Sos des opérateurs économiques impactés par les affrontements communautaires à Bonoua AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La SICOGI promet la livraison de logements sociaux tous les mois à partir de décembre AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le 7ème congrès du SYNAPPCI à partir du 8 octobre AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Covid-19 : un téléthon bientôt organisé pour prévenir un éventuel rebondissement des cas de contamination GNA Sefwi-Debeiso Chief commends MONDELEX International Cocoa Life for factory

Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre Sidiki Diakité instruit les préfets sur le processus électoral


  8 Septembre      13        Politique (11498),

   

Abidjan, 8 sept 2020 (AIP) – Le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, Sidiki Diakité, a organisé lundi à Yamoussoukro une séance de mise à niveau des 108 préfets du pays sur les nouvelles subtilités du processus électoral notamment les nouvelles dispositions du code électoral et la composition et recomposition  à venir de la commission électorale indépendante

« Il était  important pour nous que nous rencontrions les préfets en une session de formation pour pouvoir échanger sur le contenu de tous ces textes- là, qu’ils se l’approprient afin qu’ils puissent mieux suivre le déroulement des élections qui sont organisées par la Commission électorale indépendante », a déclaré le ministre Diakité Sidiki.

Au cours de cette rencontre il a affirmé avoir notamment mis l’accent sur le rôle important du corps préfectoral en matière d’information et de formation des administrés pour une participation citoyenne exemplaire au processus électoral et aussi sa part déterminante dans sa sécurisation.

«Ils ont enfin la responsabilité, toujours dans le cadre de l’amélioration de l’environnement électoral de créer des conditions de cohésion sociale, de paix et de bonne cohabitation entre les populations afin que de façon apaisée, de façon tranquille, le 31 octobre prochain, les ivoiriens où qu’ils se trouvent, ils puissent aller jouir de leur droit de vote », a-t-il ajouté.

Il a expliqué qu’il s’agit d’instructions que les préfets devront exécuter sur l’ensemble du territoire national en vue d’un scrutin apaisé.

Avant de prendre congé des préfets, le ministre de tutelle a partagé avec eux son optimisme pour la Côte d’Ivoire dont la grande majorité des 108 départements et 475 sous-préfectures vivent en paix en dépit de quelques tensions observées dans une minorité de zones.

(AIP)

Dans la même catégorie