GNA Parliament set to vet President’s nominees GNA COVID-19: Ghana records more than 600 daily infections AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Deux tonnes de ciment et un million pour soutenir la construction de deux mosquées à Tengrela AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre KKB attendu dimanche dans le village du président Laurent Gbagbo APS UNE ASSOCIATION FRANÇAISE OFFRE DU MATÉRIEL MÉDICAL À L’HÔPITAL RÉGIONAL DE THIÈS APS PRÉSIDENCE DE LA CAF : AUGUSTIN SENGHOR DIT SE PRÉSENTER EN CANDIDAT FAVORI APS DES PARTENARIATS PUBLIC-PRIVÉ NOUÉS À DIOURBEL POUR OFFRIR DES EMPLOIS À 308 JEUNES APS LE SIÈGE DE LA ZONE A DE L’UFOA SERA DÉLOCALISÉ À DAKAR AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lancement de la deuxième dose de la vitamine A et de déparasitant à Gbéléban AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le premier préfet du département de Bonon présenté à la population

Côte d’Ivoire-AIP/ Le Nonce apostolique invite les Ivoiriens à être des artisans de paix


  2 Janvier      12        Société (27649),

   

Yamoussoukro, 2 jan 2021 (AIP) – Le Nonce apostolique, Mgr Paolo Borgia qui présidait vendredi 1er janvier 2021 la première messe de l’année de la basilique Notre Dame de la Paix de Yamoussoukro a demandé aux fidèles chrétiens et à l’ensemble des Ivoiriens d’être des « instruments efficaces de paix » au service de leur communauté et de leur pays.

Il a particulièrement insisté sur la partition que doivent jouer les fidèles de l’église qui ayant obtenu le pardon de leurs péchés par le Christ doivent à leur tour pardonner aux autres pour l’édification d’un monde meilleur.

«Nous qui recevons l’amour et l’amitié de trop de Dieu vivons dans la fraternité et l’amitié avec les autres, nous qui obtenons le pardon de nos péchés, pardonnons aux autres, nous qui recevons de Dieu le don de la paix devenons à notre tour des instruments efficaces de paix dans notre famille, notre village, nos communautés, nos pays. Ce que nous recevons partageons-le avec les autres», a déclaré Mgr Paolo.

Selon le Nonce, la paix est certes un grand projet mais elle ne doit pas être uniquement vue comme telle. Elle est une œuvre en perpétuel construction et chacun doit faire le bilan quotidien de sa contribution.

« A la fin de la journée nous devons nous demander combien de frères nous avons aidés, combien de frères nous avons pardonnés ».

Au cours de cette messe, un cierge a été allumé et dédié au retour définitif de la paix en Côte d’Ivoire et dans toutes les régions du monde déchirées par la guerre. Des prières ont été dites pour implorer le Très Haut afin de mettre fin aux « atrocités injustifiables ».

(AIP)

Dans la même catégorie