ACP Les défis sécuritaires dans l’Est du pays au menu des échanges au gouvernorat du Nord-Kivu ACP L’ONU soutient une approche holistique pour la sécurisation de la région des Grands lacs APS KAFFRINE : DU RIZ D’UNE VALEUR DE 20 MILLIONS DE FRANCS OFFERTS À 2.716 MÉNAGES APS KAOLACK : LA SDES AMBITIONNE DE CRÉER UNE UNITÉ INDUSTRIELLE GNA President inspects projects for economic growth GNA John Mahama resumes Bono Regional tour GNA GRNMA supports members in Upper East Region GNA Queens Senior High School gets ultra-Modern science laboratory GNA Registrar-General opens Bono Regional Office GNA Asante Juaben gets food bank

Côte d’Ivoire-AIP/ Le préfet de M’Bahiakro appelle à l’union des élus et cadres du département


  21 Juillet      10        Politique (11421),

   

M’Bahiakro, 21 juil (AIP) – Le préfet du département de M’Bahiakro, Légré Koukougnon, a appelé mardi 21 juillet 2020, à l’occasion d’une rencontre sur la cohésion sociale et la paix, les élus et cadre à une union sacrée pour le bonheur de cette localité.

Le préfet Légré a saisi l’opportunité de la rencontre sur la mise en place du comité départemental de veille relative à la cohésion sociale et la paix pour appeler le député de la circonscription électorale de M’Bahiakro, Bonguéra et Kondossou, Kouamé Tialy Honoré, le maire de la commune, Kouakou Atchelaud Fausto Lewis, tous deux présents à cette cérémonie, ainsi que le sénateur Kouadio Kpli Kouassi Delphin, à l’union et à l’entente.

“Je veux que nous soyons un, que nous parlions un seul langage, que nous fassions la fierté de notre département quand nous allons ailleurs. Je vous demande pardon, je veux vous voir ensemble, main dans dans la main, et avec vous, tous les autres cadres”, a plaidé le premier responsable du développement du département à ces élus, tout en les invitant à se lever et à tenir la main les uns les autres.

Ce geste, fort apprécié par les populations venues de toutes les contrées du département, a valu plusieurs acclamations.

Pour réussir ce pari, le préfet a confié une mission au député, afin que dans les jours à venir, des rencontres d’échanges, de fraternité et de partage soient organisées entre ces élus avec la présence de l’autorité préfectorale.
Le préfet Légré croit fermement que si ce challenge est relevé, il sera très bénéfique à M’Bahiakro, tant pour la cohésion sociale, la paix que pour le développement.

Dans la même catégorie