AIP Météo: des activités pluvio-orageuses annoncées dans le Sud du pays (Sodexam) AIP Ouverture de a 37e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie ouverte AIP Près de 4600 personnes vivent de la pêche à Sassandra AIP Une journée de « consolidation des acquis de la paix » organisée à Danané Inforpress Presidente da Câmara Municipal do Porto Novo destaca importância da formação de cuidadores de dependentes Inforpress São Vicente: CNPD espera mudança de lei de protecção de dados ainda este ano ANP Lancement à Tahoua du festival des diversités culturelles sous le sceau de la paix, l’inclusion sociale et le développement GNA GES Directors, PROs urged to intensify education on the GLRP GNA We have almost 100 percent of materials for election 2020- Kpando EC office GNA Hundreds throng North Tongu parliamentary debate

Côte d’Ivoire – AIP/ Le préfet de Séguéla visite le chantier du barrage hydroagricole de Bobi


  19 Novembre      3        Environnement/Eaux/Forêts (2259),

   

Abidjan, 19 nov 2020 (AIP) – Le préfet de la région du Worodougou, préfet du département de Séguéla, Diarrassouba Karim, a visité, mercredi 18 novembre 2020, le chantier du barrage hydroagricole de Bobi, un ouvrage qui va booster le développement de cette sous-préfecture située à 31 kilomètres du chef-lieu de préfecture.

L’infrastructure d’un coût de 1,5 milliard de francs CFA aura, quand elle sera achevée, une digue de 630 mètres de long et de 10 mètres de haut pour une capacité de trois millions de mètres cube d’eau.

« Les perspectives sont très bonnes avec la construction de ce barrage. Le potentiel agricole va croitre et les populations vont bénéficier des retombées en faisant l’agriculture, la pêche ou l’élevage », s’est exprimé le préfet.

Le barrage hydroagricole de Bobi dont les travaux sont prévus pour durer huit mois est construit dans le cadre du projet d’appui à la production agricole et à la commercialisation (PROPACOM, extension ouest) financé par le fonds international de développement agricole (FIDA).

L’ouvrage qui induit la création de 200 emplois directs durant la phase des travaux et d’environ 300 emplois directs pendant l’exploitation va impliquer la construction d’ouvrages connexes dont une piste périmétrale de près de 4,2 kilomètres, l’aménagement de 100 hectares d’espace rizicole, de cinq hectares de maraîcher et de cinq étangs piscicoles ainsi que le reprofilage de 11 kilomètres de pistes.

Dans la même catégorie