GNA SWAG congratulates Black Satellites on U-20 AFCON trophy GNA One Bullet’ Ansah Stops ‘One Time’ Quaye To Retain National Lightweight Title GNA Rampant Hearts cruise past 10-man WAFA to go third GNA Digitalization: the most impactful and revolutionary policy of Ghana since Independence GNA I will not interfere in chieftaincy issues GNA Making a positive difference for women: Working together is the panacea ANP Le Premier Ministre Birgi Rafini attendu à Tahoua pour le lancement de la construction d’un barrage hydro-agricole ANP Le Président Issoufou Mahamadou, lauréat du prix Mo Ibrahim 2021 APS LES COURS EN PRÉSENTIEL SUSPENDUS DANS LES UNIVERSITÉS POUR UNE SEMAINE AIP Législatives 2021: Le candidat RHDP félicite celui du PDCI-RDA à Daoukro

Côte d’Ivoire-AIP/ Le préfet du N’zi appelle les chefs traditionnels à contribuer à la promotion de la paix et de la cohésion sociale


  28 Janvier      27        Politique (15747), Société (29543),

   

Dimbokro, 28 jan 2021 (AIP) – Le préfet de région du N’zi, Coulibaly Yahaya, a appelé  les chefs de villages et de communautés  à contribuer à la consolidation de la paix et au maintien de la cohésion sociale en vue du développement économique, social et culturel du département de Dimbokro, lors de la première étape d’une série de rencontres de prise de contact avec les couches socioprofessionnelles, entamées, mercredi 27 janvier 2021, à la préfecture de la localité.

M. Coulibaly a relevé les grandes questions qui minent la circonscription administrative notamment les litiges fonciers, l’orpaillage clandestin, la délimitation des territoires villageois et des élections législatives 2021. Il a affirmé que de la résolution de ces problématiques dépend la quiétude et la tranquillité du département. Il a souligné l’importance de la chefferie traditionnelle, auxiliaire de l’administration, dans ce processus, l’exhortant à y participer à fond car son rôle et sa désignation émanent de la loi

Le préfet a encouragé les chefs de village à exercer leurs attributions en toute quiétude, assurant qu’ils ne peuvent être destitués, sauf en cas d’empêchement, de maladie ou de délit portant atteinte à l’honneur et aux mœurs. La chefferie du village est une charge à vie et le choix du chef ne saurait se faire en imposant un personnage sans crédit réel, ni de violer les traditions successorales sous prétexte de moderniser la procédure de désignation, a précisé le gouverneur.

Toutefois, a fait savoir l’autorité administrative, le chef ne doit pas donner l’occasion à ses administrés de s’en prendre à sa gestion. Les rois et chefs traditionnels sont soumis aux obligations de neutralité, d’impartialité et de réserve. Ils doivent s’abstenir d’afficher leur appartenance politique. Il a insisté sur le fait que le chef est le seul garant de l’unité du village et a invité les présidents de mutuelles, de jeunes et de femmes, sous son autorité,  et à obéir au chef, l’implorant à ne pas se laisser manipuler par les politiciens.

Nouveau préfet de région, Coulibaly Yahaya a pris officiellement fonction dans le N’zi, lundi 18 janvier 2021. Il remplace à ce poste le préfet Bamba Souleymane nommé préfet de la ville d’Abidjan.

Dans la même catégorie