Inforpress Autárquicas 2020: Candidato do PAICV diz ser a alternativa política que Tarrafal precisa para resgatar a sua confiança AGP Gabon: Poursuite de la mission de sensibilisation sur le recensement agricole AGP Gabon: Le ministère des Sports et l’ONDSC réceptionnent les clés des Plateaux sportifs du PK7 MAP Le groupe Bank Of Africa lance la nouvelle version du site web « Investor Relations » GNA COVID-19 impacts farming activities – Bankpama farmers GNA Low turnout for voters register exhibition is normal – EC GNA President Akufo-Addo to embark on a tour of Western North Region APS COVID-19 : 36 NOUVELLES CONTAMINATIONS, UN DÉCÈS SUPPLÉMENTAIRE AGP Gabon : Le RPG redynamise ses structures de base du Como Kango AIP « Notre mission est de faire de la Côte d’Ivoire le paradis du Cacao » (DG Conseil café cacao)

Côte d’Ivoire-AIP/ Le préfet se félicite du climat de paix régnant à Tabou


  27 Août      5        Politique (11284),

   

Tabou, 27 août 2020 (AIP)- Le préfet de Tabou, Kalidja Kouamé, a indiqué, le mercredi 26 août 2020, lors d’une interview accordée à l’AIP, qu’elle est satisfaite du climat de paix qui règne dans sa circonscription, située à la frontière ivoiro-libérienne.

« Le département de Tabou a été cité par une certaine opinion parmi les « zones rouges » de notre pays, sûrement à cause de sa situation géographique à la frontière ivoiro-libérienne. Pour cette raison, nous multiplions les rencontres de proximité avec les populations pour leur apporter un message de cohésion sociale et de paix parce qu’ici, il y a plus d’efforts à faire au niveau sécuritaire », a souligné Mme Kouamé.

Dans tous ses discours officiels et dans ses contacts quotidiens avec les populations locales, le préfet demande aux populations de favoriser la cohabitation pacifique, la tolérance et la fraternité. Elle dit constater « avec beaucoup de bonheur » que les messages de sensibilisation tombent en terrain fertile. D’où la tranquillité dans laquelle vivent les populations.

Une marche de l’opposition a eu lieu il y a quelques jours dans la discipline. Les forces de sécurité ont encadré cette marche et il n’y a eu aucun incident, l’essentiel étant de préserver l’essentiel la paix et le développement.

« Le combat qui doit être mené par tous est celui contre la pauvreté et le sous-développement. Si tout le monde comprend cela, plus personne n’osera penser que Tabou, cette région aux immenses potentialités économiques, est une zone rouge c’est-à-dire un endroit dangereux », a conclu le préfet de Tabou.

Dans la même catégorie