ATOP LE PRIX TOGOLAIS DE LA QUALITE ET LES JOURNEES NATIONALES DE LA QUALITE LANCES GNA We urgently need electricity and water-Kandema residents GNA Absence of decentralized state institutions hindering access to services – Study GNA President launches 2017/2018 census on agriculture report GNA Zanko Paani residents in dire need of potable water AIP Présidentielle 2020: Patrick Achi vante les mérites du candidat Alassane Ouattara à Grand-Bassam AIP Présidentielle 2020: Le préfet de Dabou lance un appel au calme AIP Des planteurs de cacao de Touleupleu appellent à un climat apaisé AIP Présidentielle 2020 : La popularité de Ouattara facilite la tâche à son équipe de campagne à Bouaflé (Allomo Paulin) ANG Diplomacia /Embaixador do Canadá promete reforçar laços de cooperação com Guiné-Bissau

Côte d’Ivoire-AIP/ Le Président Ouattara pose lundi la première pierre des travaux du deuxième terminal à conteneurs


  1 Octobre      15        Economie (10016),

   

Abidjan, 1er oct 2020 (AIP)- Le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, va procéder, le lundi 05 octobre 2020, en zone sous-douane du port, accès quai 17, à la pose de la première pierre des travaux de réalisation des superstructures du second terminal à conteneurs du port d’Abidjan.

L’ouvrage fait partie des grands projets de développement initiés par l’autorité portuaire depuis 2012, en vue de consolider le leadership sous régional du port d’Abidjan et de le positionner comme un hub port majeur sur la façade atlantique de l’Afrique.

Ces projets ont été inscrits dans le Programme national de développement (PND) 2012-2015 et 2016-2020, déclinaison de la volonté du chef de l’Etat de doter la Côte d’Ivoire d’outils logistiques performants et modernes capables de soutenir durablement la croissance économique.

Ce deuxième terminal à conteneurs ainsi que le canal de Vridi élargi et approfondi (inauguré le 21 février 2019 par Feu le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly), viennent apporter une réponse efficace à l’incapacité du port d’Abidjan à recevoir les navires de nouvelle génération.

La construction du TC2 va coûter au total 596 milliards de FCFA HT dont 334 milliards pour les infrastructures (financées par le biais de la coopération Chinoise) et 262 milliards pour les superstructures (financées par le consortium Bolloré Ports et APM Terminals).

Atout majeur dans la stratégie de repositionnement du port d’Abidjan, le nouveau terminal est bâti sur 37,5 hectares et dispose de trois (3) postes à quai avec un tirant d’eau de 16 mètres.

Au terme des travaux de réalisation des superstructures, dans un délai de 18 mois, il permettra d’accueillir les navires de 14 000 conteneurs fréquentant les côtes africaines, contre 3 500 actuellement et fera passer la capacité annuelle de traitement des conteneurs du port d’Abidjan de 1 million aujourd’hui à 2,5 millions.

Cette nouvelle infrastructure génèrera, en phase d’exploitation, 450 emplois directs.

Dans la même catégorie