MAP L’intervention du Maroc à El Guergarat était nécessaire après l’épuisement des efforts diplomatiques (journaliste espagnol) MAP CHAN-Cameroun 2021 : Résultats des matches du mercredi 27 janvier MAP Pacte mondial sur les réfugiés : Participation marocaine à une consultation préparatoire de la Réunion de hauts fonctionnaires MAP CHAN (Cameroun-2021) : La sélection nationale affronte la Zambie en quarts de finale APS SALL PRÉOCCUPÉ PAR LE CONTRÔLE DE LA PROSPECTION GÉOLOGIQUE ET DES ACTIVITÉS D’EXPLOITATION MINIÈRE APS MACKY SALL APPELLE À DILIGENTER LA STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DE L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ANGOP COVID-19: ANGOLA RECUPERA 214 PACIENTES E REGISTA 27 NOVOS CASOS AIP Côte d ‘Ivoire-AIP/ Un taux de 28% de décaissement des fonds du PAGEF à mi-parcours de sa mise en œuvre AIP Côte d’Ivoire – AIP/ L’université de Korhogo forme des greffeurs d’arbres à karité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les risques naturels rendant la commune de Grand-Lahou et les villages côtiers vulnérables bientôt pris en charge

Côte d’Ivoire-AIP/ Le Sénat adopte trois importantes lois en attendant d’étudier le budget 2021


  3 Décembre      13        Société (27884),

   

Abidjan, 3 déc 2020 (AIP) – Le Sénat ivoirien a adopté en plénière, mercredi 2 décembre 2020, trois lois et se prépare à étudier dès la semaine prochaine le budget 2021.

La loi relative aux dérogations du code des marchés publics au sujet des pénalités de retard en matière de marchés et commandes publiques au regard de la pandémie du coronavirus, celle portant code de la santé publique vétérinaire et la loi qui accorde des avantages fiscaux et douaniers à l’entreprise CI-ENERGIES chargée de la réalisation du réseau d’évacuation de l’énergie produite par la centrale thermique CIPREL ont été toutes adoptées à l’unanimité des 65 sénateurs présents.

Cette séance parlementaire a été légèrement perturbée par les protestations des sénateurs issus du groupe parlementaire du PDCI au Sénat (sénateurs de l’opposition) qui, bien qu’étant présents dans l’hémicycle, ne voulaient pas être comptabilisés dans le décompte final.

Au final et afin d’être plus cohérents avec cette revendication, ils ont décidé de quitter la salle des travaux.

A compter de la semaine prochaine s’ouvrira pour les sénateurs une série de rencontres destinées à plancher sur le budget de l’Etat de Côte d’Ivoire.

« Nous sommes en mode désobéissance civile mais on fait la part des choses. Vous n’allez pas demander à un médecin de ne pas soigner un malade parce qu’il est en désobéissance civile. Là on va parler de budget et on fera entendre notre voix d’une manière ou d’une autre », a affirmé un sénateur issu du PDCI, Jean-Baptiste Pany.

Dans la même catégorie