GNA HUAWEI nova 7i: The Mobile Gamers’ Secret Weapon! GNA COVID-19: Calvary Baptist Church encourages members to vaccinate GNA Ho West DCE donates beds to health facilities GNA IWD: Celebrating women in COVID-19 ‘fight’ and development. GNA CCTH undertake clean- up exercise GNA Akim Oda MP unveils strategy for effective grassroots inclusion in development APS COVID-19 : 11 DÉCÈS, 236 PATIENTS GUÉRIS APS ALY SALEH DIOP RAPPELLE L’IMPORTANCE DES CULTURES FOURRAGÈRES APS LES BLACK SATELLITES DU GHANA REMPORTENT LA CAN U20 APS KAOLACK : LE KHALIFE DE MÉDINA BAYE LANCE UN APPEL AU CALME

Côte d’Ivoire – AIP/ L’éducation, la santé et l’électrification, principales préoccupations des populations de Nandalla


  3 Février      15        Politique (15730), Société (29538),

   

Séguéla, 03 févr 2021 (AIP) – Les problèmes liés à l’éducation, la santé et l’électrification sont les principales préoccupations des populations de Nandalla qui l’ont fait savoir au préfet Diarrassouba Karim en visite d’imprégnation, mardi 2 février 2021, dans ce village situé à 42 kilomètres de Séguéla, sur l’axe menant à Mankono, chef-lieu de la région du Béré.

« Au titre de l’éducation, monsieur le préfet, nous enregistrons un déficit de salles de classe et nous souhaitons la réhabilitation du premier bâtiment de l’école primaire, toujours fonctionnel, mais qui est dans un état de délabrement avancé », a déclaré le porte-parole des fonctionnaires et agents de l’Etat, Aman Vincent, qui a également fait cas de l’érection du collège moderne en lycée pour, dit-il, résoudre le problème des nombreux abandons des élèves affectés à Séguéla.

Le premier bâtiment de l’école primaire publique de Nandalla a été construit en 1978 et n’a, jusque-là, pas bénéficié d’une véritable réhabilitation.

« La construction d’un centre de santé intégré comportant un dispensaire et une maternité est aujourd’hui plus que nécessaire car la population s’est fortement accrue et il est très difficile de toujours nous rendre à Dualla (chef-lieu de sous-préfecture situé à 19 kilomètres, ndlr) pour les problèmes de santé », s’est, pour sa part, exprimé le secrétaire général de la Mutuelle de développement de Nandalla (MUDEN), Dosso Nemasse.

Autre problème majeur soulevé par celui-ci, ‘’le remplacement des ampoules de l’éclairage public’’ et l’extension du réseau électrique de cette bourgade en pleine mutation car abritant la base de la société chargée du bitumage de l’axe Séguéla-Mankono.

Le village de Nandalla compte près d’un millier d’habitants avec l’arrivée massive ces dernières années de populations allochtones qui pratiquent préférentiellement l’agriculture.

Dans la même catégorie