APS TOUTES LES PERSONNES AYANT COMMIS DES ACTES DE VANDALISME SERONT TRADUITES EN JUSTICE (MINISTRE) AIP Vers une collaboration entre la FAO et l’UNESCO en vue de réaliser les ODD en Côte d’Ivoire (Communiqué) AMI Ouverture du congrès constitutif de l’Union des anciens ministres de Mauritanie AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Plus 33.000 soldats pour sécuriser les élections législatives (CEMGA) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: La CEI Bouaflé déploie ses agents électoraux AIP Après la Côte d’Ivoire et le Ghana, la Guinée procède au lancement de la vaccination de masse contre la COVID-19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le financement privé de la recherche publique au centre de la rentrée solennelle 2021 du CSRS AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ La Cour suprême rejette le recours de l’opposant ghanéen John Mahama AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ RSF dénonce une série d’atteintes à la liberté de la presse au Sénégal (Communiqué) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Divo ne doit plus se transformer en champ de batailles à l’occasion des élections (Wanep-CI)

Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le préfet de Divo appelle à des élections apaisées


  21 Février      5        Politique (15659), Société (29514),

   

Divo, 21 fév 2021 (AIP) – Le préfet de la région du Lôh-Djiboua, préfet du département de Divo, Kouakou Assoman lance un appel aux hommes politiques et aux cadres afin que les élections législatives du 06 mars 2021 se déroulent dans un climat apaisé, du début à la fin du processus.

Le préfet a fait cette exhortation à l’ouverture de la première session 2021 du Conseil régional du Lôh-Djiboua, tenue à Divo, vendredi 19 février 2021.

« Nous devons faire en sorte que ces élections se déroulent dans la paix, dans une atmosphère sociale apaisée (…) car nous avons maintenant un acquis. De rouge, notre zone est passée actuellement à blanche. Préservons cet acquis, ne l’entachons pas à nouveau au cours de ces législatives », a plaidé le préfet.

Il a insisté afin que les populations laissent la question de la sécurité aux forces régulières, pour éviter des affrontements inutiles, en cas de manifestations.

Des violences préélectorales de la présidentielles avaient causé la mort de huit personnes et fait de nombreux blessés et d’importants dégâts matériels, les 21 et 22 août 2020, dans la ville de Divo, à l’occasion de contestation d’un 3ème mandat du Président Ouattara par l’opposition.

Le 16 novembre 2020, le président de la Chambre des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire, Nanan Amon Tanoé, en visite de travail pour le renforcement de la paix à Divo, a fait le constat que la zone de Divo, déclarée zone rouge était « redevenue zone blanche ».

Nanan Tanoé avait fait cette déclaration au regard des propos tenus par les jeunes des différents camps en conflits et du travail de conciliation du préfet de région et de l’ensemble de la société civile de Divo. Ces efforts avaient permis d’avoir, le 31 octobre 2020, des élections présidentielles globalement apaisées à Divo.

Dans la même catégorie