AIP Sortie officielle du mouvement « les jeunes motivés de Zozoribougou » à Korhogo AIP Des OSC du Bounkani renforcent leurs capacités sur le concept et les outils de la redevabilité sociale AIP COVID-19: 16 nouveaux cas et 52 guéris le 22 septembre 2020 AIP La région de la Marahoué, capitale de la Côte d’Ivoire le temps d’une visite d’État APS COVID-19 : LA QUASI-TOTALITÉ DES CHEFS DE MÉNAGES APPLIQUENT AU MOINS UN GESTE BARRIÈRE (ÉTUDE) APS UN PROTOCOLE SANITAIRE ÉLEVÉ SUR LA LIGNE MARITIME ZIGUINCHOR-DAKAR (COMMANDANT) APS CASAMANCE : UN PROJET D’ÉNERGIE SOLAIRE CIBLE 21.000 FEMMES RURALES (PROMOTEURS) APS RÉMUNÉRATION SUR COPIE PRIVÉE : LA COMMISSION REMET SA DÉCISION À LA TUTELLE APS PLAIDOYER POUR ’’UN RÔLE ACTIF’’ DES FILLES ET DES FEMMES DANS LA GESTION DES RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES APS PERTES D’EMPLOIS, DIMINUTION DE REVENUS : LA MAJORITÉ DES MÉNAGES IMPACTÉE PAR LA CRISE SANITAIRE (ANSD)

Côte d’Ivoire-AIP/ L’enseignement du civisme au service de la lutte contre le covid-19 à Odienné


  23 Août      7        Société (22942),

   

Odienné, 23 août (AIP)- Le secrétariat d’Etat chargé du Service civique a organisé une session de formation sur la citoyenneté et le civisme, en corrélation avec la lutte contre le covid-19, à Odienné, dans le cadre global des stratégies déployées pour amener les populations à épouser les réflexes barrières contre la maladie.

Selon l’émissaire de l’administration, Amidou Doumbia, il s’agissait à travers l’activité d’amener les populations locales à comprendre que se plier aux mesures préventives édictée, c’est fondamentalement accomplir un acte de citoyen, dont l’un des grands devoirs est d’éviter de nuire à sa communauté, en faisant preuve de discipline notamment, avec le respect des lois et autres prescriptions déclinées pour un vivre ensemble harmonieux.

« Qui parle de civisme parle de la bonne conduite du citoyen. Les mesures barrières constituent pour l’heure le seul remède contre la maladie. Il faut donc les respecter, c’est faire preuve de civisme », a-t-il fait comprendre, entretenant un nombreux public constitué, majoritairement de jeunes, ciblés pour la formation déroulée, vendredi 21 août 2020, à la grande salle de conférence de la préfecture d’Odienné. C’est ainsi que, pour lui, chacun doit faire l’effort d’être un sensibilisateur dans son entourage, surtout dans un contexte local de relâchement généralisé, quant à la vigilance.

Ont également pris part à l’activité, l’ensemble des couches sociales qui ont été instruites sur les symboles de la République, des « valeurs fondamentales communes que chaque ivoirien doit s’évertuer à magnifier, honorer et respecter », a enseigné Amidou Doumbia.

« Nous sommes très satisfaits de cette formation. Parce que nous constatons que les jeunes de plus en plus n’ont pas de considération pour les emblèmes de l’Etat. Ça été une occasion de découvrir que ces biens sont pour nous. Des acquis que nous devons préserver, que nous devons vraiment protéger », s’est félicité pour sa part le vice-président de la jeunesse communale d’Odienné, Souleymane Cissé.

Le directeur régional de la promotion de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Mamadou Doumbia a également délivré une note de satisfaction, estimant l’activité bienvenue en ce que le civisme est intrinsèquement lié à la lutte contre la pandémie à coronavirus. « Nous souhaitons que tous ceux qui ont participé à la formation mettent en pratique ce qu’ils ont appris comme ça Odienné sera sauve », a-t-il traduit.

La Côte d’Ivoire à la date du samedi 22 août 2020 comptait 17 374 cas confirmés de coronavirus dont 15 106 personnes guéries, 113 décès et 2155 cas actifs. La ville d’Odienné, spécifiquement, a enregistré cinq cas dont un décès.

L’activité de lutte contre la maladie à Odienné du secrétariat d’Etat au service civique s’est poursuivie dimanche avec une campagne de sensibilisation au respect des mesures barrières au grand marché de la ville et dans d’autres espaces fréquentés par le grand public.

Dans la même catégorie