APS MOUSSA BALDÉ : ’’LE MAER TABLE SUR 4 MILLIONS DE TONNES DE CÉRÉALES L’ANNÉE PROCHAINE’’ APS SIGNATURE DE PROTOCOLES D’ACCORD POUR RENFORCER LA COOPÉRATION GNA Christians advised not to be complacent about Covid-19 MAP Egypte: des nouveaux « trésors » archéologiques dévoilés au public GNA GES Director assure parents of children safety in school GNA La Pleasure Beach priorities safety protocols as revelers visit GNA FDA destroys unwholesome goods in Cape Coast GNA Total disregard for Covid-19 Safety Protocols at various Markets GNA Ghanaian Ahmadis to benefit from new terrestrial TV Channel GNA Noguchi Memorial Institute investigates alleged falsification of COVID-19 test results

Côte d’Ivoire-AIP/ Les acteurs du marché domestique du secteur bois se réunissent bientôt à Korhogo (Communiqué)


  12 Décembre      11        Economie (10811),

   

Abidjan, 11 déc 2020 (AIP)- Une vingtaine d’acteurs du marché domestique du secteur bois, se réunissent les 15 et 16 décembre 2020 à Korhogo, avec pour objectif de renforcer leurs connaissances sur la politique forestière engagée en Côte d’Ivoire dans le cadre de l’accord de partenariat volontaire (APV) du plan d’action FLEGT (Forest Law Enforcement Gouvernance and Trade) de l’Union européenne.

Cet atelier, deuxième en son genre s’inscrit dans la mise en œuvre du projet PO 344 351 intitulé « Appui à la formalisation et à la structuration des associations professionnelles (AP) du marché domestique du bois au-dessus du 8ème parallèle, en vue de leur réseautage et de leur mise en relation avec les industriels du bois pour leur approvisionnement en bois d’origine légale », rapporte un communiqué transmis vendredi à l’AIP.

Ce projet qui est financé par le Programme FAO-UE FLEGT et mis en œuvre par le Syndicat des Producteurs Industriels du Bois (SPIB), a pour but de faciliter l’accès aux produits des industries du bois par ces opérateurs du marché domestique du secteur bois.

Ainsi, en plus de l’information sur la politique forestière, les participants qui viendront de Boundiali, Odienné, Ferkessédougou, et autres, auront à planché sur le Code forestier 2019 et les décrets subséquents.

La Côte d’Ivoire est passée de 16 millions d’hectares de forêts en 1900 à moins de 3,5 millions d’hectares actuellement, soit 11% du territoire national. Le pays a perdu 80% de son couvert forestier à cause de l’agriculture, l’exploitation forestière et minière…. Cette déforestation progressive et constante a conduit le pays à s’engager dans l’APV- FLEGT.

Dans la même catégorie