APS CAN U20 : LE GHANA ÉLIMINE LE CAMEROUN AUX TIRS AU BUT APS KAFFRINE : LE GOUVERNEUR SE FAIT VACCINER ET ÉCARTE TOUT RISQUE AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Renforcement des capacités de médiation pour des législatives sans incidents dans le Dengulélé AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le CNDH sensibilise les populations de Man, Logoualé et Zouan-Hounien pour des législatives apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lancement à Bondoukou des travaux d’aménagement de la zone agro-industrielle de transformation de l’anacarde GNA Satellites advance to semi-finals of CAF Under-20 AFCON GNA Dr Awal pledges to accelerate Marine Drive Project GNA Traditional/religious leaders discuss ECOWAS Vision 2050 GNA AfCFTA will create more employment opportunities in pharmaceutical industry dpa/GNA Six Nations: France v Scotland postponed due to coronavirus outbreak

Côte d’Ivoire-AIP/ Les acteurs du système éducatif du Kabadougou planchent sur l’annulation des frais de cotisation Coges


  27 Janvier      10        Education (4412), Société (29215),

   

Gbéléban, 27 jan 2021 (AIP) – Tous les responsables d’établissement et présidents des comités de gestion des établissements scolaires (Coges) se sont retrouvés dans la salle des réunions du conseil en vue de plancher sur l’annulation des frais de cotisation des parents d’élèves dans les établissements.

Cette rencontre tenue, mardi 26 janvier 2021, à l’initiative du président du conseil régional du Kabadougou, devait permettre de réfléchir sur les dispositions à prendre afin de ne pas bloquer l’école après la suspension des cotisations.

A l’occasion, le directeur régional de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Coulibaly Naffo, a invité tous les chefs d’établissement à reverser auprès de leurs différents COGES les fonds d’inscription en ligne perçus au titre de cette rentrée scolaire.

Le président du conseil régional, Koné Souleymane, a appelé tous les établissements dans un bref délai à tenir leur Assemblée générale afin de faire le point de leur trésorerie. « Ainsi, les problèmes prioritaires auxquels ils seront confrontés pourraient être pris en compte par le conseil régional les mois à venir », a-t-il promis.

Dans la même catégorie