ANP Ouverture des frontières terrestres au Niger : Les transporteurs interurbains reprennent progressivement le trafic vers l’international ANP Séance de questions d’actualité au Parlement : Quatre membres du Gouvernement interpelés devant le parlement ANP Niger : 7 nouveaux membres de la haute cour de justice prêtent serment devant le parlement GNA ECOWAS pushes launch of single currency to 2027 GNA ADB holds customer appreciation get-together APS LIGUE DE SAINT-LOUIS : LES INTERNATIONAUX APPORTENT LEUR SOUTIEN À AMARA TRAORÉ APS TAMBACOUNDA : UNE SUBVENTION DE PRÈS DE 14 MILLIONS POUR LES COMITÉS DE DÉVELOPPEMENT DE QUARTIERS APS PREMIÈRE CÉRÉMONIE DE GRADUATION DE L’ÉCOLE MAARIF DE THIÈS APS LE PRÉSIDENT SALL FINIT SA TOURNÉE EN INAUGURANT UN DAARA ET UN RACCORDEMENT ÉLECTRIQUE GNA KAIPTC to hold regional security stakeholders meeting in Banjul

Côte d’Ivoire-AIP/ Les affrontements sur le campus résultent d’une incompréhension (Pdt CARPED)


  21 Octobre      35        Société (33281),

   

Abidjan, 21 oct 2020 (AIP)- Les affrontements survenues sur le campus de l’université Félix Houphouët Boigny de Cocody à Abidjan le mardi 20 octobre 2020, sont la résultante d’une incompréhension et non une attaque de microbes, a expliqué mardi 20 octobre 2020, le président du Challenge africain pour un renouveau des politiques économiques de développement (CARPED), Erick Koné.

« Il y a quelques jours de cela, j’ai appris comme tout le monde que mes jeunes frères de la FESCI avait lancé une grève. Œuvrant à la paix et à la cohésion, j’ai tenu à les rencontrer pour qu’il puisse sursoir momentanément à leur grève vu le contexte géopolitique et stratégique actuel, a expliqué Erick Koné.

Poursuivant, M. Koné explique que, des jeunes appréciant sa démarche, ont décidé de lui apporter leur soutien mais ce sont malheureusement heurtés à des étudiants qui se sont sentis menacés par leur présence. ailleurs leur offrir des ordinateurs à eux et 9 autres structures».

Selon lui, tout est finalement entré en ordre. Une rencontre entre sa structure et la FESCI a pu avoir lieu à l’amphithéâtre 7 du campus. M. Koné a plaidé auprès des étudiants afin que ceux-ci sursois a leur mouvement de grève. Il a offert une dizaine d’ordinateurs portable à l’organisation syndical.
Le secrétaire général adjoint de la FESCI, au nom du secrétaire Général Alain Saint-Claire, a traduit ses remerciements au donateur.

Dans la même catégorie