Sénégal – Ziguinchor : Abdoulaye Baldé déplore le décès d’un militant dans des violences Sénégal : Des femmes investies pour les élections locales formées à la gouvernance territoriale Sénégal : Cérémonie de présentation du livre ‘’Mbass mi, Covid-19’’, mercredi à Blaise Senghor Sénégal – Ziguinchor : Seydou Sané réfute les accusations d’irrégularités Sénégal – Parcelles assainies : le manque de matériel et de personnel perturbe le vote à l’unité 14 Sénégal / Rufisque : Démarrage tardif, affluence et lenteurs dans plusieurs centres de vote Côte d’Ivoire- AIP : Le maire Assalé Tiémoko veut investir dans le capital humain à Tiassalé Côte d’Ivoire-AIP : L’OIA-Riz vise la souveraineté de la Côte d’Ivoire en matière de riz Côte d’Ivoire-AIP: Plus de cent tonnes de cacao brûlés dans un incendie à Tiassalé Côte d’Ivoire-AIP: La jeunesse appelle les parents à plus d’autorité pour la réduction de la violence à Odienné

Côte d’Ivoire-AIP/ Les affrontements sur le campus résultent d’une incompréhension (Pdt CARPED)


  21 Octobre      44        Société (37824),

   

Abidjan, 21 oct 2020 (AIP)- Les affrontements survenues sur le campus de l’université Félix Houphouët Boigny de Cocody à Abidjan le mardi 20 octobre 2020, sont la résultante d’une incompréhension et non une attaque de microbes, a expliqué mardi 20 octobre 2020, le président du Challenge africain pour un renouveau des politiques économiques de développement (CARPED), Erick Koné.

« Il y a quelques jours de cela, j’ai appris comme tout le monde que mes jeunes frères de la FESCI avait lancé une grève. Œuvrant à la paix et à la cohésion, j’ai tenu à les rencontrer pour qu’il puisse sursoir momentanément à leur grève vu le contexte géopolitique et stratégique actuel, a expliqué Erick Koné.

Poursuivant, M. Koné explique que, des jeunes appréciant sa démarche, ont décidé de lui apporter leur soutien mais ce sont malheureusement heurtés à des étudiants qui se sont sentis menacés par leur présence. ailleurs leur offrir des ordinateurs à eux et 9 autres structures».

Selon lui, tout est finalement entré en ordre. Une rencontre entre sa structure et la FESCI a pu avoir lieu à l’amphithéâtre 7 du campus. M. Koné a plaidé auprès des étudiants afin que ceux-ci sursois a leur mouvement de grève. Il a offert une dizaine d’ordinateurs portable à l’organisation syndical.
Le secrétaire général adjoint de la FESCI, au nom du secrétaire Général Alain Saint-Claire, a traduit ses remerciements au donateur.

Dans la même catégorie


Article

  23 Janvier     6

Article

  23 Janvier     5

Article

  23 Janvier     9

Article

  23 Janvier     8