APS PLUS DE 3.000 PERSONNES VACCINÉES DANS LA RÉGION DE THIÈS APS SÉDHIOU : DES VIVRES ET DES PRODUITS HYGIÉNIQUES POUR PLUS DE 300 TALIBÉS APS VINGT-CINQ VILLAGES DE SANDIARA ACCÈDENT À L’EAU POTABLE MAP CAN 2021-U20 (demi-finale): L’Ouganda bat la Tunisie par 4-1 et se qualifie pour la finale AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’OSEFF organise une séance de dépistage des cancers du sein et du col de l’utérus AIP Côte d’Ivoire-AIP/Quinze cas de Covid-19 enregistrés depuis janvier dans l’Indénié-Djuablin AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique « Point de la situation de la COVID-19 au 1er/03/2021 » AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La Confédération des professionnels de la filière bovine s’installe à Séguéla AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Législatives 2021 : la chefferie traditionnelle de Séguéla et la CNDHCI pour un scrutin apaisé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le projet de déploiement de la SOTRA à Bouaké effectif à la prochaine rentrée scolaire

Côte d’Ivoire-AIP/ Les élèves du Lycée moderne de Tengrela protestent contre l’absence des enseignants vacataires


  27 Janvier      18        Education (4435), Société (29335),

   

Tengrela, 27 jan (AIP) – Les élèves du Lycée moderne de Tengrela ont entamé, mardi 26 janvier 2021, un mouvement d’humeur pour protester contre l’absence des enseignants vacataires depuis le lundi 18 janvier, a appris l’AIP.

« Nous sommes en classe de Première scientifique (1ere D) et nous ne voyons pas notre professeur de Physique-chimie, une de nos matières de base », s’est indigné un élève avant d’indiquer que ce mouvement est l’ultime moyen de réclamer leur droit après plusieurs tentatives restées vaines.

Quant à l’origine de l’arrêt des cours des enseignants recrutés par le Comité de gestion de l’établissement scolaire (COGES), l’un d’entre eux a fait savoir à l’AIP qu’ils n’ont jusque-là reçu aucun pécule, depuis le début de leur contrat en novembre 2020.

« Nous avons à maintes reprises rencontré et l’administration du Lycée, le nouveau bureau du COGES et l’ancien bureau. Mais, tous nous ont fait tourner en bourrique. Comprenez que pour des pères et mères de famille que nous sommes, c’est très inconfortable et nous n’avons d’autre solution que d’arrêter les cours malgré nous pour attirer l’attention de tous sur notre situation lamentable », a justifié l’enseignant vacataire.

Le proviseur du Lycée moderne de Tengrela, Charles Prédji, a entrepris des échanges avec le COGES afin de trouver très rapidement une solution à cette situation qui trouble la quiétude dans l’établissement depuis l’entame de l’année académique 2020-2021.

Pour rappel, le Gouvernement ivoirien a pris en décembre 2020, un décret interdisant aux COGES de lever toute forme de cotisation auprès des parents d’élèves, sur toute l’étendue du territoire national.

Dans la même catégorie