APS LA SECRÉTAIRE GÉNÉRALE DE L’OIF ENTAME DIMANCHE UNE VISITE DE QUARANTE-HUIT À DAKAR APS COVID-19 : HUIT DÉCÈS ET 250 NOUVEAUX CAS APS UN PLAN DE RELANCE DE L’AVICULTURE SERA PROPOSÉ AU GOUVERNEMENT DANS LES PROCHAINS JOURS APS LA RÉGION DE KAOLACK REÇOIT 290 CARTES D’ÉGALITÉ DES CHANCES APS ARACHIDE : 27.909 TONNES COLLECTÉES DANS LA RÉGION DE KAFFRINE APS UN CHERCHEUR RAPPELLE LES PROCÉDURES À L’ORIGINE DES VACCINS CONTRE LA COVID-19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Essis Emmanuel prône la paix et le développement à Cosrou AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Robert Beugré Mambé désigné candidat du RHDP dans la circonscription de Songon AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un annuaire des statistiques pour orienter les actions de développement dans le Kabadougou AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Don de 2000 chaises aux responsables des quartiers non viabilisés de Yopougon

Côte d’Ivoire-AIP/ Les femmes de l’ONG ASOPADE lancent un cri de cœur aux cadres du RHDP


  20 Décembre      14        Société (27626),

   

Bouaké, 20 déc 2020 (AIP)- Les femmes de l’association Afrique solidarité pour la paix et le développement (ASOPADE) ont lancé vendredi 18 décembre 2020 un cri du cœur aux cadres du rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, au pouvoir) au cours d’une conférence de presse à l’école Bassa à Air-France 1.

Face à ce qu’elles considèrent comme un véritable boycott de leur organisation pourtant proche du parti au pouvoir, la présidente nationale des femmes, Ouattara Aminata, en appelle au soutien du président Alassane Ouattara, à la Première dame, Dominique Ouattara, et au Premier ministre, Hamed Bakayoko dans leur volonté de se prendre en charge.

« Depuis que nous nous sommes engagées derrière le RHDP, nous n’avons jamais eu de l’aide d’une personnalité proche du président Alassane Ouattara. Toutes nos doléances et toutes nos demandes d’aide n’ont jamais eu d’écho favorable à la présidence, à la primature et même auprès des membres du gouvernement… Malgré la bonne volonté des femmes d’ASOPADE, elles n’ont jamais bénéficié de soutien des autorité », a-t-elle déclaré pour justifier cet appel au chef de l’Etat, à son épouse, Dominique Ouattara, et au Premier ministre, Hamed Bakayoko.

La présidente nationale des femmes de l’ONG ASOPADE a été appuyée dans ses propos par la présidente régionale des femmes de Gbêkê, N’guessan Kouadio Florence qui affirme que depuis la création de leur structure, ses membres sont boycottés.

« Nous avons organisé plusieurs cérémonies de soutien au RHDP et à son président, Alassane Ouattara à Bouaké et ailleurs, mais aucune de ces manifestations de soutien n’a eu la caution ou le soutien des proches du président Alassane Ouattara. Pendant la campagne présidentielle, aucun responsable de ASOPADE n’a bénéficié du soutien des proches du président Ouattara. Mais malgré toutes ces frustrations et humiliations nous avons battu campagne pour lui », s’est offusqué Mme N’guessan.

Cette dernière a fait savoir que même si elles ne sont pas découragées malgré toutes ces frustrations et humiliations à cause de leur attachement au chef de l’Etat, Alassane Ouattara, les choses pourraient être différentes à l’occasion des futures élections législatives.

« Nous sommes prêtes pour la victoire du RHDP aux prochaines législatives si et seulement si les proches du président Alassane Ouattara sont prêts à nous écouter et prendre nos doléances en compte », a averti la collaboratrice du président-fondateur de l’ONG ASOPADE, Gnatoua Marc Bertrand

Dans la même catégorie