APS VERS ’’DES DISPOSITIONS PRATIQUES » POUR LE « PAIEMENT SYSTÉMATIQUE’’ DES INDEMNITÉS DES EXAMENS ET CONCOURS APS SÉCURITÉ DE PROXIMITÉ : MACKY SALL PROLONGE D’UN AN LES CONTRATS DES AGENTS DE LA PROMOTION 2014 APS LA DEUXIÈME PHASE DE LA CMU SERA LANCÉE CETTE ANNÉE, SELON MACKY SALL APS A CAUSE DU COVID-19, LE GOUVERNEMENT SUSPEND SES CONFÉRENCES BIMENSUELLES JUSQU’À NOUVEL ORDRE APS ARACHIDE : À KAOLACK, LA SONACOS EST EN RETARD SUR SES OBJECTIFS DE COLLECTE (DIRECTEUR) APS L’UNICEF OFFRE DES KITS SCOLAIRES À DES ÉLÈVES DE FAMILLES VULNÉRABLES DE ZIGUINCHOR GNA Kotoko moves to third place on league log after beating Dwarfs GNA Ayebeng Memorial Kindergarten Block gets facelift GNA Avoid over enrollment of school pupils- Director of Education GNA Parliament stands down motion to suspend payment of university fees

Côte d’Ivoire-AIP/ Les parents d’élèves du lycée de Bocanda entre joie et inquiétude suite à la suppression des frais de COGES


  31 Décembre      14        Education (4119),

   

Bocanda , 31 déc 2020 (AIP) – La prise du décret en Conseil des ministres du 30 décembre 2020 mettant un terme au pouvoir des Comités de gestion des établissements scolaires (COGES) de lever des cotisations exceptionnelles suscite chez les parents d’élèves du lycée moderne de Bocanda (Centre-Est, région du N’zi) beaucoup de joie mais également des inquiétudes.

En effet, les parents qui ont toujours dénoncé le coût élevé des frais annexes payés pendant l’inscription physique ont qualifié cette décision de salutaire.  »De nombreux élèves aux parents démunis sont pénalisés chaque année par ces frais supplémentaires. Ceux qui n’arrivent pas à s’inscrire à temps ratent les premiers cours et devoirs quand ils n’abandonnent pas définitivement l’école » , a déclaré M. Kouassi Yao, instituteur à la retraite.

Au dire du président du COGES de cet établissement, Djè Koffi Hubert, le problème réside dans l’application de cette décision car, selon lui, si elle n’est pas appliquée immédiatement, la structure qu’il dirige ne pourra plus faire face à ses engagements dès le retour des congés de Noël et du nouvel an.

 »Depuis quatre ans, nous recrutons chaque année, 23 professeurs vacataires pour essayer de combler le déficit criant que connaît notre lycée. Leurs salaires sont supportés par les parents d’élèves à travers une cotisation exceptionnelle. Il y a également des heures supplémentaires et le traitement du petit personnel notamment le manœuvre, le gardien et la secrétaire que le COGES supporte. Si nous n’arrivons pas à payer, de nombreuses classes seront sans enseignants. Ce qui risque de créer d’autres problèmes », a t-il indiqué.

Face à cette situation, M. Kouadio Georges, opérateur économique de son état, souhaite que l’application de cette décision tienne compte des réalités de chaque établissement.  »Sans vacataires, notre lycée connaîtra des difficultés de fonctionnement », a t-il prévenu.

Dans la même catégorie