MAP L’ambassadeur Hilale saisit le SG de l’ONU et le CS sur les violations des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf MAP Conférence de l’Institut américain «Brookings»: M. Bourita met en avant les réformes audacieuses du Maroc sous l’impulsion de SM le Roi MAP L’initiative noble de SM le Roi d’aider les pays africains en temps de pandémie, un modèle de solidarité intra-africaine (ministre kényane des AE) MAP Jusqu’à 500 millions de DH pour l’aménagement de Harhoura, une destination touristique prisée MAP Hilale démystifie auprès du SG de l’ONU et du CS la campagne hystérique de l’Algérie et du « polisario » sur la situation au Sahara MAP M. Amara plaide pour une mise en œuvre optimale du chantier de l’éducation routière MAP Rencontre à Oujda sur le droit d’accès à l’information APS LE GOUVERNEMENT INVITÉ À HÂTER LA CONCRÉTISATION D’UN PROJET DE POLYCLINIQUE DE DERNIÈRE GÉNÉRATION APS MACKY SALL VA SE FAIRE VACCINER, JEUDI (MÉDIA) APS VACCINATION : MACKY SALL PRÔNE UN ’’PLAIDOYER SOUTENU’’ ET UNE ’’MOBILISATION COMMUNAUTAIRE’’

Côte d’Ivoire-AIP/ Les paysans appelés à se protéger contre les effets des produits phytosanitaires


  2 Février      14        Agriculture (1952),

   

Ferkessédougou, 02 fév 2021 (AIP)-Des revendeurs de produits phytosanitaires de Ferkessédougou, rencontrés par l’AIP, demandent aux agriculteurs qui sont leurs clients de se protéger contre les effets néfastes des produits phytosanitaires.

« Chaque fois que les paysans viennent pour leur achat chez nous, nous leur proposons le kit de protection lors de l’utilisation des produits phyto. Malheureusement beaucoup refusent, estimant qu’ils sont déjà immunisés contre ces produits », a affirmé Coulibaly Noufou, lundi 1er février 2021.

Deux revendeurs bien connus de la ville ont aussi souhaité que l’Etat mette en place une politique de distribution gratuite de ces kits.

Beaucoup de paysans dans le département présentent parfois des séquelles de la mauvaise utilisation des pesticides, des engrais chimiques et des herbicides. Ajouté à cela, des produits de mauvaise qualité de contrebande se retrouvent dans les plantations.

La direction régionale de l’Agriculture et du Développement durable de Ferkessédougou a pourtant initié plusieurs rencontres de sensibilisation avec les revendeurs et les paysans pour endiguer le problème, selon son directeur Dembélé Vamara.

Dans la même catégorie