AIP Ladji Abou Sanogo installé officiellement dans ses fonctions de délégué général de l’UNJCI ACP La pastèque augmente la vitalité des vaisseaux sanguins, selon un médecin ACP Dr Nico ou génie artistique dans le fondement de la musique congolaise moderne (Arthur Kayumba) ACP La 20ème édition du Festival national de Gungu confirmée du 24 au 28 septembre 2020 au Musée national de la RDC AGP Siguiri/Société : Renforcement des capacités des jeunes au montage des projets. AGP Mamou/environnement : 10 hectares de forêts reboisés par les chasseurs de Teguereya APS LE PROJET GOYN PRÉSENTÉ AUX ACTEURS DE DIOURBEL APS LE CORONAVIRUS IMPOSE SA LOI AUX ASC APS COVID-19 : LE PIB RÉEL DU SÉNÉGAL SE CONTRACTERA DE 0,7 % EN 2020 (FMI) APS 30 FILLES DU CENTRE SAUVEGARDE DE THIÈS FORMÉES EN COUTURE

Côte d’Ivoire-AIP/ Les populations de Ferkessédougou appelées à la préservation de la paix durant le processus électoral 2020


  12 Septembre      5        Politique (11245),

   

Abidjan, 12 sept 2020 (AIP)- Le préfet de Ferkessédougou, Kouamé Koffi, a appelé, vendredi 11 septembre 2020 lors d’une rencontre à la préfecture de ladite localité, les populations à œuvrer pour la préservation de la paix et de la cohésion sociale durant les différentes phases du processus électoral du 31 octobre 2020.

Au cours de cette rencontre d’échanges d’informations qui enregistrait la présence des acteurs politiques locaux, élus,guides religieux, FDS, leaders communautaires,acteurs de la société civile, mouvements féminins et de jeunesse, a porté essentiellement sur  la nécessité de la préservation du climat de paix et de cohésion dans la région, pendant cette période électorale.

Selon le préfet, la période électorale a toujours suscité passions et tensions » mais le plus important, c’est qu’ensemble on puisse  préserver la paix et la cohésion sociale au sein des populations durant toutes les phases du processus », a-t-il souligné.

Pour lui, la phase de la déclaration des candidatures s’étant déroulée sans difficultés majeures grâce au concours de tous, il apparaît impérieux de préserver cet acquis durant les autres phases du processus électoral.

« À l’heure où nous parlons, le Conseil constitutionnel est en train de faire son travail au regard des textes qui régissent les élections. Au cours de ce mois de septembre,  le conseil constitutionnel va donner les résultats », a-t-il fait savoir.

« Quels que soient les résultats du verdict du conseil constitutionnel,il faut que nous restions dans la paix et dans la tranquillité », a-t-il insisté .

À travers les différents échanges qui se sont succédées, les participants ont exprimé au préfet leurs engagements à préserver la paix et la cohésion . Les représentants locaux des partis politiques ont été appelés de leurs côtés, à faire baisser les tensions au sein de leurs bases respectives.

Le préfet a par ailleurs mis en  missions, les élus, les leaders communautaires, les guides religieux et chefs traditionnels, ainsi que les leaders de jeunesse et  femmes, en vue  de passer des messages de paix et de cohésion au sein des populations, pour une élection  présidentielle apaisée.

Ce sont 44 dossiers de candidatures à l’élection présidentielle du 31 octobre qui ont été enregistrés et sur lesquelles va se prononcer le conseil constitutionnel au cours de ce mois de septembre.

Dans la même catégorie