APS UN CONSEIL PRÉSIDENTIEL SUR LA RELANCE DE L’ÉCONOMIE ANNONCÉ APS PLAN ORSEC : UN LOT D’ÉQUIPEMENTS D’UNE VALEUR DE 347 MILLIONS FRANCS RÉCEPTIONNÉ À ZIGUINCHOR APS MACKY SALL INSISTE SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’AGRICULTURE ET DE L’ÉLEVAGE GNA Anyaa-Sowutuom constituents give First Lady rousing welcome GNA Let’s restructure global financial architecture for easy access to capital – President GNA Innohub launches Women-In-Climate Accelerator programme AGP Société : le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique en visite de travail à l’université de Kindia AGP Yomou/Administration: Le nouveau directeur préfectoral de la jeunesse installé dans ses fonctions. AGP Tougué/Administration : Prise de fonction du nouveau préfet. AGP Allègement des mesures de barrières Sanitaires dans les secteurs du transport, du Tourisme, des sports et de la culture (Communique)

Côte d’Ivoire-AIP/ Les populations de Flakièdougou veulent un château d’eau


  21 Août      10        Société (22980),

   

Abidjan, 21 août 2020 (AIP)- Les populations de Flakièdougou localité située sur l’axe Bondoukou-Bouna veulent un château d’eau pour mettre fin au calcaire quotidien qu’elles subissent dans la quête de l’eau potable.

Elles ont exprimé cette doléance à l’AIP, le jeudi 20 août 2020, lors d’une mission du corps préfectoral de Bouna et du Gontougo, sur la préservation du parc national de la Comoé dont le village de Flakièdougou est riverain.

Avec une population estimée à près de 24 000 habitants, la localité de Flakièdougou compte cinq pompes hydrauliques. Parmi ces pompes, deux sont faiblement fonctionnelles et les trois autres sont en panne depuis des décennies.

Les deux pompes fonctionnelles n’arrivent pas à répondre aux attentes des populations. Certains habitants, fuyant les longues files d’attente, préfèrent creuser des puits de près 30 mètres de profondeur dans leurs cours pour obtenir de l’eau.

Selon le président des jeunes de Flakièdougou, Hien Tiomy, la localité à une démographie galopante. De ce fait les pompes à motricité humaines ne conviennent plus aux réalités du terrain, d’où la nécessité de la construction d’un château d’eau d’une forte capacité pour l’approvisionnement des populations en eau potable.

 »La localité de Flakièdougou est certes un village, mais elle a l’allure d’une sous-préfecture. Un château d’eau est donc pour nous ce qui sied aux populations. Nous lançons un appel à nos autorités pour la réalisation de cette infrastructure », a plaidé le président des jeunes.

(AIP)
on/apk/fmo

Dans la même catégorie