AIP Le personnel nouvellement affecté au Lycée de Bonon célébré AIP Législatives 2021: Kafana Koné invite Yopougon à soutenir la liste RHDP AIP La vaccination contre le Covid-19 est gratuite et volontaire (Ministre) ACP Confection du chronogramme des activités de la JIF 2021 dans le Kwilu ACP Campagne de sensibilisation contre le mariage précoce dans la commune de Bipemba ACP Les parents d’élèves appelés à une étroite collaboration avec l’école pour lutter contre la Covid-19 ACP Plaidoyer pour la sécurisation des écoles en RDC ACP La ministre du genre accompagne le mouvement « Inatosha » pour la lutte contre les VBSG à l’Est de la RDC ACP Les habitants de Goma supportent mal les mesures prises pour l’urbanisation de la ville ACP Le SYNECAT promet de poursuivre les négociations sur les revendications des enseignants

Côte d’Ivoire-AIP/ Les prix des légumes en hausse sur le marché à Bouaflé


  26 Janvier      15        Société (29235),

   

Bouaflé, 26 janv 2021 (AIP)- Sur les étals du marché de Bouaflé, les prix des légumes, entre autres, du piment, de l’aubergine et de la tomate ont augmenté, a constaté, mardi 26 janvier 2021, l’AIP.

« Avant, le prix était bas. On prenait en brousse la cuvette du piment à 2500 ou 3000f et on revendait la cuvette à 5000f. Aujourd’hui, ce n’est pas le cas. On prend la cuvette en brousse à 5000f, 6000f ou à 7000f et on revend la cuvette à 10000f. On vend le tas de piment à 50f ou 100f comme avant mais en ce moment la quantité a diminué », a indiqué la présidente des vendeuses de vivriers, Tra Odette.

 » Auparavant, on gagnait le sac d’aubergine à 5000f. Aujourd’hui. C’est monté à 12000, 15000f le sac. Quand on place le tas à 100f ou 500f, les gens trouvent que c’est cher pourtant en brousse, on nous les vend chers. C’est pareil pour la tomate. Le prix du sac qui était à 10000f est monté à 15000f. En tout cas tout est cher. Souvent on vend à perte », a ajouté une autre commerçante, Trésor Félicité.

Mme Tra Lou a appelé les ménages à la patience, expliquant cette cherté des légumes « Chaque année en pareil moment les prix augmentent. Ça commence en janvier pour prendre fin en mars. Dans le mois de mars, le tas de piment va beaucoup diminuer parce que la cuvette va coûter 20000f ».

Le panier de la ménagère s’amenuise. Trouver des légumes à moindre coût relève en ce moment sur le marché de Bouaflé du parcours du combattant.

Dans la même catégorie