MAP La BAD et Inwi scellent un partenariat pour soutenir les start-up innovantes MAP Remise du prix Brahim Akhiat pour la diversité culturelle dans sa 2ème édition MAP M. El Malki se félicite du cheminement de la coopération avec le FOPREL MAP Une association marocaine lauréate du Prix Prince Mohamed Ben Fahd pour la meilleure action caritative MAP Le Maroc, pionnier dans la lutte contre la pandémie du coronavirus (Nabil Benabdallah) MAP Groupe de soutien à l’intégrité territoriale du Maroc à Genève: plein appui à la souveraineté du Royaume sur son Sahara MAP Marrakech : Immersion dans l’univers artistique d’Isabel Alonso Vega et Bence Magyarlaki MAP Covid-19: le HCR et la JICA mettent en place un projet de 275.000 dollars en faveur des réfugiés résidant au Maroc MAP L’artiste-plasticien Abderrahim El Hassani expose ses œuvres à Fès AGP Boké/société: Le siège de la préfecture, nouvelle cible des voleurs de motos

Côte d’Ivoire-AIP/ Les professionnels du transport d’Agnibilékrou plaident pour l’amélioration de leurs conditions de travail


  4 Février      14        Société (29244),

   

Agnibilékrou, 04 fév 2021 (AIP)- Les professionnels du transport ont plaidé pour l’amélioration de leurs conditions de travail, lors d’une séance de travail animée par la Société ivoirienne de contrôle technique automobiles et industriels (SICTA), mercredi 03 février 2021 dans les locaux de l’entreprise à Agnibilékrou (Est, région de l’Indénié-Djuablin).

Au nom de ses confrères, Kouamé Boko Alphonse a présenté plusieurs requêtes notamment la lenteur liée à l’autorisation de frappe, la fabrication des plaques d’immatriculation et la question de pénalité liée à la visite technique, pour la facilitation de leur travail.

Le directeur technique adjoint de la SICTA, Tano Geoffrey, qui animait cette séance de travail, a rassuré ses partenaires tout en présentant les problèmes auxquels l’entreprise est confrontée. Pour les questions d’ordre administratif, il a promis œuvrer afin d’apporter des solutions idoines. Concernant les préoccupations liées aux pénalités de vignettes, M. Tano a orienté les transporteurs vers la Direction générale des Impôts, structure habilitée à faire des exonérations.

En fin de séance, M. Tano a rassuré ses partenaires sur l’action de la SICTA à faciliter leurs conditions de travail, par la voie du conseil et de l’orientation.

Dans la même catégorie