ANP L’OCI condamne les violences post-électorales au Niger GNA Peace Corps Volunteers commended for improving sanitation GNA Consider Ho for a tech hub- Togbe Afede GNA Council of State member honoured for contributions to energy sector AIP Les élèves du lycée moderne d’Agnibilékrou appelés à plus de discipline et de responsabilité INFORPRESS São Vicente: Jovem esteticista incentiva mulheres a cuidarem da saúde das suas unhas AIP Législatives 2021: Le candidat EDS de la commune envisage l’installation d’un bureau du député à Adzopé GNA Futebol/Santiago Norte: Esperança e Varandinha continuam a dividir liderança do campeonato GNA Legislativas: PP perspectiva apresentar candidaturas nos círculos eleitorais do Sal e Fogo GNA Veep and wife take jabs of Coronavirus vaccine

Côte d’Ivoire-AIP/ Les propriétaires de taxis motos de Tiassalé plaident pour le fractionnement de la patente


  5 Février      17        Société (29298),

   

Tiassalé, 05 fév 2021 (AIP)- Les propriétaires de taxis motos du département de Tiassalé plaident pour le fractionnement de la patente qui leur est désormais imposable.

Ils ont fait ce plaidoyer, jeudi 4 février 2021 à la préfecture, au cours de la réunion d’information et de sensibilisation organisée par le chef de service des impôts divers, Djè Kouamé Grégoire, sur l’instauration d’une patente dans le secteur des engins à deux et trois roues.

Ces acteurs du transport à Tiassalé (propriétaires, responsables syndicaux et chauffeurs) ont proposé que cette patente soit fractionnée en au moins deux tranches. Si dans un premier temps, les intervenants étaient réticents voire opposés au payement de la patente, au regard des charges qui sont les leurs, dans l’ensemble, ils se sont résolus à accepter le principe de payer la patente.

Toutefois, selon leurs porte-parole, Aké N’dri Édouard et Yao Amani Konan Dieudonné, il serait intéressant que l’Etat échelonne le payement de la patente comme c’est le cas pour les taxis.

À cette requête, le chef de service de l’assiette des impôts divers de Tiassalé a répondu que pour cette année, il n’est pas possible de fractionner la patente puisque la loi est rentrée en vigueur dès lors qu’elle a été votée.

Cependant, a-t-il rassuré, il est possible pour lui en accord avec les agents des forces de l’ordre, de différer la date limite de paiement fixée au 31 mars 2021. « Cette dérogation spéciale se justifie par le fait que cette disposition est nouvelle et le début de la sensibilisation tardive », a-t-il clarifié.

La patente des engins utilisés dans le transport des personnes et marchandises est fixée à 20.000 FCFA pour les deux roues et 25. 000 FCFA pour les trois roues.

Dans la même catégorie