MAP L’ambassadeur Hilale saisit le SG de l’ONU et le CS sur les violations des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf MAP Conférence de l’Institut américain «Brookings»: M. Bourita met en avant les réformes audacieuses du Maroc sous l’impulsion de SM le Roi MAP L’initiative noble de SM le Roi d’aider les pays africains en temps de pandémie, un modèle de solidarité intra-africaine (ministre kényane des AE) MAP Jusqu’à 500 millions de DH pour l’aménagement de Harhoura, une destination touristique prisée MAP Hilale démystifie auprès du SG de l’ONU et du CS la campagne hystérique de l’Algérie et du « polisario » sur la situation au Sahara MAP M. Amara plaide pour une mise en œuvre optimale du chantier de l’éducation routière MAP Rencontre à Oujda sur le droit d’accès à l’information APS LE GOUVERNEMENT INVITÉ À HÂTER LA CONCRÉTISATION D’UN PROJET DE POLYCLINIQUE DE DERNIÈRE GÉNÉRATION APS MACKY SALL VA SE FAIRE VACCINER, JEUDI (MÉDIA) APS VACCINATION : MACKY SALL PRÔNE UN ’’PLAIDOYER SOUTENU’’ ET UNE ’’MOBILISATION COMMUNAUTAIRE’’

Côte d’Ivoire-AIP/ LESEF invite la communauté éducative à s’impliquer dans la résolution des problèmes de l’école


  2 Février      11        Education (4402),

   

Songon, 02 fév 2021 (AIP)- Le porte parole de l’Entente syndicale du secteur Education-formation (ESEF), Arnaud Boka, a appelé les autorités, les élus, les parents d’élèves et la communauté éducative dans son ensemble à s’impliquer dans la résolution des problèmes qui touchent l’école, à l’occasion d’une conférence de presse animée, samedi 30 janvier 2021, dans la commune de Yopougon à Abidjan.

Cette participation pour la communauté éducative consiste à œuvrer à l’instauration d’un climat de tranquillité, pour le bon déroulement des enseignements, les gouvernants ne devant pas attendre la grève avant de se pencher sur les problèmes de l’école.

Selon M. Boka, l’ESEF estime être restée sur sa faim quant aux réponses du gouvernement à plusieurs revendications de sa corporation. « En avril 2019 s’est tenu à Grand-Bassam, un dialogue social entre les différents acteurs de l’école et le gouvernement. Ce dialogue a fait l’objet de conclusions dont les aspects finaux incombaient au gouvernement. Après deux années de patience, les résultats de ce dialogue sont encore coincés dans les tiroirs », a-t-il déploré.

Les principales revendications de l’ESEF tiennent en six points, notamment la revalorisation des indemnités de logement, le relèvement des primes d’examen, le règlement des questions de premier mandatement, les effectifs pléthoriques, le problème des instituteurs adjoints auxquels s’ajoute l’annulation de la contribution nationale.

« Si les maîtres sont mal traités, que l’on ne s’étonne pas que l’école aille mal », a conclu Arnaud Boka.

Dans la même catégorie