AGP Gabon/Covid-19: Une opération d’appui aux personnes vulnérables lancée à Libreville AGP Gabon: Le Syndicat la Sentinelle souhaite des réformes profondes de la Marine marchande AIP 69 nouveaux cas de COVID-19 le 19 septembre 2020 (Ministère) AIP Présidentielle 2020: La coordination RHDP de Gbêkê 2 lance la précampagne du candidat Alassane Ouattara AIP Une campagne contre la poliomyélite lancée à Béoumi APS INONDATIONS : 1.903 MÉNAGES SINISTRÉS DANS LA RÉGION DE KAFFRINE APS AUTOSUFFISANCE EN RIZ : MACKY SALL MISE SUR LE RIZ DE PLATEAU APS AGRICULTURE : MACKY SALL DIT ÊTRE SATISFAIT DE L’ÉTAT DES CULTURES AGP Mamou/Présidentielle: Début de l’opération de distribution des cartes d’électeurs AGP Kindia/Présidentielle : 66 commissions administratives de distribution des cartes d’électeurs

Côte d’Ivoire –AIP/ L’OMS espère en la médecine traditionnelle africaine dans la prévention contre le Covid-19


  11 Septembre      5        Santé (7372),

   

Korhogo, 11 sept 2020 (AIP) – L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) espère que la médecine traditionnelle africaine apportera une importante contribution dans la lutte la préventive contre le Coronavirus.

« La médecine traditionnelle a un rôle important à jouer », a déclaré le vendredi 21 septembre 2020, son coordinateur des programmes d’immunisation et de vaccination en Afrique, Richard Mihigo, lors d’une interview accordée à la radio internationale française RFI.

Répondant à des questions relatives aux recherches d’un vaccin contre la maladie et de la richesse de la pharmacopée africaine, M. Mihigo a évoqué des « pistes intéressantes des recherches » dans le domaine de la médecine traditionnelle.

Selon lui, même dans l’hypothèse de la mise point d’un vaccin, sa production ne sera pas suffisante dans un premier temps et l’apport de la médecine traditionnelle sera nécessaire pour poursuivre « la médecine de prévention », a-t-il soutenu.

Il a toutefois souligné que l’OMS ne disposait d’aucune donnée prouvant qu’un remède de cette pharmacopée africaine a eu quelque effet positif sur la maladie.

Courant avril, le Président malgache, Andry Rajoelina, avait présenté au monde entier le Covid Organics, une tisane à base d’Arthemisia, affirmant qu’elle permettait de guérir la maladie.

Le 4 mai, l’organisation mondiale a reconnu l’Arhemisia comme étant « l’un des traitements possibles contre le Covid-19, à condition que son efficacité soit confirmée scientifiquement afin de garantir la sécurité des populations ».

Le 2 septembre, Madagascar enregistrait 15023 personnes contaminées, 13965 guéries et 196 décédées.

Dans la même catégorie