AIP Ladji Abou Sanogo installé officiellement dans ses fonctions de délégué général de l’UNJCI ACP La pastèque augmente la vitalité des vaisseaux sanguins, selon un médecin ACP Dr Nico ou génie artistique dans le fondement de la musique congolaise moderne (Arthur Kayumba) ACP La 20ème édition du Festival national de Gungu confirmée du 24 au 28 septembre 2020 au Musée national de la RDC AGP Siguiri/Société : Renforcement des capacités des jeunes au montage des projets. AGP Mamou/environnement : 10 hectares de forêts reboisés par les chasseurs de Teguereya APS LE PROJET GOYN PRÉSENTÉ AUX ACTEURS DE DIOURBEL APS LE CORONAVIRUS IMPOSE SA LOI AUX ASC APS COVID-19 : LE PIB RÉEL DU SÉNÉGAL SE CONTRACTERA DE 0,7 % EN 2020 (FMI) APS 30 FILLES DU CENTRE SAUVEGARDE DE THIÈS FORMÉES EN COUTURE

Côte d’Ivoire-AIP/ Marche de l’opposition: situation calme dans le Béré


  14 Août      14        Société (22909),

   

Mankono, 13 août 2020 (AIP)- La situation est restée calme, jeudi 13 août 2020 dans la région du Béré (Mankono), les populations n’ayant pas suivi l’appel à manifester lancé par des leaders politiques de l’opposition, pour disent-il, s’opposer à un troisième mandat du président Alassane Ouattara.

Très tôt jeudi matin, les services de police avec à leur tête le commissaire Troukolé Bi Giscard, ont déployé deux groupes d’interventions mobiles et trois groupes d’interventions statiques dans toute la ville de Mankono, pour prévenir et contenir d’éventuelles marches de jeunes de l’opposition.

Cependant, ces dispositifs dissuasifs, comme l’a signifié le commissaire de police de Mankono, n’ont été que formalités, car aucun signe de marche ou de rassemblement n’a été signalé dans la ville.

« Depuis 06 heures du matin, nous sommes en patrouille dans toute la ville, la situation reste calme et stable. Les populations vaquent en toute quiétude à leurs différentes occupations. Toutefois, des dispositions ont été prises pour parer à toutes éventualités » a confié à l’AIP, le chef de service du commissariat de Mankono, Troukolé Bi Giscard.

Le constat est le même dans les autres départements de la région du Béré, à savoir Kounahiri et Dianra.

À Kounahiri, le maire Bomisso Gérald, a rassuré du calme et de la tranquillité qui y régnaient malgré qu’aucun dispositif sécuritaire n’ait été mis en place.

L’adjudant-chef Go Bi de la gendarmerie de Dianra a indiqué, selon ses propres termes, que toutes les activités se déroulaient dans un calme plat dans la localité.

Dans la même catégorie