ANP Niger : Biographie de M. Mohamed Bazoum, le vainqueur de la présidentielle, selon les résultats provisoires ANP Niger : Réunion extraordinaire, ce mercredi 24 février 2021, du Conseil National de Sécurité APS DES CENTRES DE FORMATION AUX MÉTIERS DE LA MOBILITÉ EN GESTATION (OFFICIEL) APS KAOLACK : LE TAUX DE COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE SE HISSE À 36,66% (DG) APS KAOLACK : PLAIDOYER POUR ÉRIGER MÉDINA BAYE EN COMMUNE APS PRÈS D’UNE TONNE DE CHANVRE INDIEN SAISIE PAR LES DOUANES DE KAOLACK APS LES ÉLECTIONS À LA CAF, UN VIRAGE IMPORTANT POUR LE FOOTBALL CONTINENTAL (GIANNI INFANTINO) APS DES ARBITRES ÉGYPTIENS ET GUINÉENS POUR LES PROCHAINS MATCHS DES LIONS MAP L’ambassadeur Hilale saisit le SG de l’ONU et le CS sur les violations des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf MAP Conférence de l’Institut américain «Brookings»: M. Bourita met en avant les réformes audacieuses du Maroc sous l’impulsion de SM le Roi

Côte d’Ivoire-AIP/ Mévente du cacao : Des acteurs de la filière appellent les paysans d’Agboville à la retenue


  29 Janvier      32        Economie (11165),

   

Agboville, 29 jan 2021 (AIP)- La Fédération des organisations des producteurs de café-cacao (FOPCC), a appelé, jeudi 28 janvier 2021, le monde paysan de la région à la retenue et la patience face au ralentissement de la commercialisation intérieure du cacao, lié principalement au COVID-19.

Evoquant en présence du préfet de région, Sihindou Coulibaly, les difficultés auxquelles sont confrontées les coopératives et de surcroît les paysans du fait du non écoulement des stocks, refusés désormais par les exportateurs, les présidents des Conseils d’administration(PCA) des coopératives demandent aux paysans qui leur livrent le produit de garder le calme en attendant que des solutions soient trouvées par le gouvernement et le conseil du café-cacao.

Par contre, tout en réaffirmant leur soutien au gouvernement pour le maintien du prix d’achat de 1000 francs le kg de fèves, malgré cette conjoncture difficile, le FOPCC, par la voix de son Président Moussa Sawadogo, a fait quelques propositions de sortie de crise à l’endroit du conseil café-cacao.

A ce niveau, les membres du FOPCC souhaitent que le conseil café-cacao accepte de dialoguer véritablement avec les exportateurs afin de trouver des solutions palliatives pour l’enlèvement des produits, ou alors que le Conseil café-cacao rachète les stocks pour décongestionner les magasins.

Pour ce faire, ils ont proposé une garantie sur la valeur des stocks à l’issue d’inventaires assortis de PV ayant une valeur juridique par des agents assermentés.

Enfin, ils ont souhaité que le Conseil de café-cacao engage par ses agents une tournée de sensibilisation dans les villages et campements pour expliquer la situation qui prévaut aux producteurs dont la plupart éprouvent en ce moment de grandes difficultés financières liées à la mévente du cacao.

Dans la même catégorie