AIP Sortie officielle du mouvement « les jeunes motivés de Zozoribougou » à Korhogo AIP Des OSC du Bounkani renforcent leurs capacités sur le concept et les outils de la redevabilité sociale AIP COVID-19: 16 nouveaux cas et 52 guéris le 22 septembre 2020 AIP La région de la Marahoué, capitale de la Côte d’Ivoire le temps d’une visite d’État APS COVID-19 : LA QUASI-TOTALITÉ DES CHEFS DE MÉNAGES APPLIQUENT AU MOINS UN GESTE BARRIÈRE (ÉTUDE) APS UN PROTOCOLE SANITAIRE ÉLEVÉ SUR LA LIGNE MARITIME ZIGUINCHOR-DAKAR (COMMANDANT) APS CASAMANCE : UN PROJET D’ÉNERGIE SOLAIRE CIBLE 21.000 FEMMES RURALES (PROMOTEURS) APS RÉMUNÉRATION SUR COPIE PRIVÉE : LA COMMISSION REMET SA DÉCISION À LA TUTELLE APS PLAIDOYER POUR ’’UN RÔLE ACTIF’’ DES FILLES ET DES FEMMES DANS LA GESTION DES RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES APS PERTES D’EMPLOIS, DIMINUTION DE REVENUS : LA MAJORITÉ DES MÉNAGES IMPACTÉE PAR LA CRISE SANITAIRE (ANSD)

Côte d’Ivoire-AIP/ Mme Gbagbo souhaite de nouvelles discussions sur les conditions de la présidentielle


  13 Septembre      4        Politique (11273),

   

Abidjan, 13 sept 2020 (AIP) – L’ex-Première Dame de Côte d’Ivoire, Simone Ehivet Gbagbo, a souhaité le samedi 12 septembre 2020, que le pouvoir à de nouvelles discussions sur les conditions d’organisation de l’élection présidentielle d’octobre 2020, à l’occasion d’un meeting de soutien à des victimes.

«Que la sagesse habite tous les cœurs et qu’on accepte de s’asseoir pour parler des élections, d’arranger la situation, de reformer les lois (…) car nous on veut aller à des élections, mais à des élections justes, transparentes», a déclaré l’épouse de l’ex-président de la République, Laurent Gbagbo.

Elle a souligné que l’opposition insiste depuis plusieurs mois sur ces préalables à des élections justes, parce que cela est une nécessité. Elle a rappelé que l’opposition n’est  pas d’accord avec l’ensemble du processus actuel de préparation des élections.

Aux victimes des dernières violences du 21 août 2020 à Divo, Simone Gbagbo a exprimé sa compassion et apporté son soutien financier. Elle a déploré la situation et souhaité que le pouvoir assure mieux la protection des personnes et de biens dans de telles circonstances.

Le 21 août 2020, une marche des femmes de l’opposition pour protester contre un 3ème mandat du président Alassane Ouattara avait débouché sur des violences entre partisans et adversaires du pouvoir. Huit personnes en sont mortes, de nombreux blessés ont été enregistré, de même que d’importants dégâts matériels.

Dans la même catégorie