ACP Les ministres provinciaux de l’éducation invités à lutter contre les antivaleurs dans leurs entités ACP Sud-Kivu : 153 personnes touchées par la covid-19 en cette troisième vague ACP L’ambassadeur américain Mike Hammer visite le barrage d’Inga ACP Les journalistes de l’ACP appelés à améliorer leur rendement pour la promotion de l’agence ACP Le Président Félix Tshisekedi réitère la nécessité de travailler pour l’intérêt général ANP Célébration de la fête de Tabaski à Tahoua : Les commerçants satisfaits des retombées économiques ANP Le Premier Ministre reçoit le Représentant résident du PAM au Niger ANP Entretien entre le Premier Ministre et le tout Premier nouvel Ambassadeur des Pays Bas au Niger GNA Will Accra work again with street Hawkers? ANP Zinder : Les revendeurs ont réalisé de bonnes affaires à l’occasion de la Tabaski

Cote d’Ivoire-AIP/ Ouverture d’un atelier de formation sur le nouveau système informatisé des armes et munitions


  17 Novembre      24        Société (34408),

   

Abidjan, 17 nov 2020 (AIP) – Un atelier de formation sur le nouveau système informatisé de gestion des armes et munitions (Sigam), à l’intention des forces de défense et de sécurité se tient du 17 au 19 novembre 2020 à Abidjan-Cocody.

Cet atelier de formation organisé en collaboration avec l’ONG Coginta et l’Union Européenne, a pour mission la mise sur pied de la politique nationale du trafic et de la circulation illicite d’armes légères et de petits calibres, afin de prévenir la violence armée en Cote d’Ivoire.

Cette formation du personnel devant utiliser le nouvel outil de saisie et de gestion de l’armement est une étape incontournable et indispensable avant la remise en fonction du serveur national contenant la base de données. C’est pourquoi, elle devra permettre à chaque utilisateur, quelque soit son niveau à en connaître, de maîtriser les rouages du nouveau système afin d’en exploiter pleinement les capacités.

A l’issue de cet atelier, les modules de formation, entre autres, les gestions électroniques des armes à feu, des armes et munitions saisies, des ressources humaines, permettront à accroître d’une façon générale les acteurs du secteur pour une gestion nouvelle des stocks en conformité avec le cadre normatif international.

Par ailleurs, ce nouveau système, en remplacement du RSTS, ancienne base de donnée jugée actualisée, permettra aux forces de défense et de sécurité d’avoir en temps réel accès à la plateforme des données pour une meilleure gestion intégrée.

Dans la même catégorie