APS LÉGÈRE HAUSSE DES NOUVEAUX CAS DE COVID-19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’Evêque du diocèse de Gagnoa exhorte les fidèles de Lakota à la paix GNA Special Voting takes off smoothly in Amansaman, other constituencies in Accra APS COMMERCIALISATION ARACHIDIÈRE : L’USINE DE LA SONACOS À ZIGUINCHOR DANS L’ATTENTE DE SES PREMIÈRES GRAINES APS ZIGUINCHOR : DES OUVRAGES SOCIAUX FINANCÉS PAR ABOU DHABI ANNONCENT DES INVESTISSEMENTS PLUS IMPORTANTS GNA Special Voting delays for nearly an hour in Tema West GNA NGO launches project to promote good sanitation and hygiene practices AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La présidente de la mutuelle de Boyo visite la parcelle de terre octroyée aux femmes du village AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une coopérative agricole fait don de matériels médicaux à l’hôpital général de Bonon AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le ministre Moussa Sanogo invite les populations du Bafing à renforcer la paix et le vivre ensemble

Cote d’Ivoire-AIP/ Ouverture d’un atelier de formation sur le nouveau système informatisé des armes et munitions


  17 Novembre      8        Société (25487),

   

Abidjan, 17 nov 2020 (AIP) – Un atelier de formation sur le nouveau système informatisé de gestion des armes et munitions (Sigam), à l’intention des forces de défense et de sécurité se tient du 17 au 19 novembre 2020 à Abidjan-Cocody.

Cet atelier de formation organisé en collaboration avec l’ONG Coginta et l’Union Européenne, a pour mission la mise sur pied de la politique nationale du trafic et de la circulation illicite d’armes légères et de petits calibres, afin de prévenir la violence armée en Cote d’Ivoire.

Cette formation du personnel devant utiliser le nouvel outil de saisie et de gestion de l’armement est une étape incontournable et indispensable avant la remise en fonction du serveur national contenant la base de données. C’est pourquoi, elle devra permettre à chaque utilisateur, quelque soit son niveau à en connaître, de maîtriser les rouages du nouveau système afin d’en exploiter pleinement les capacités.

A l’issue de cet atelier, les modules de formation, entre autres, les gestions électroniques des armes à feu, des armes et munitions saisies, des ressources humaines, permettront à accroître d’une façon générale les acteurs du secteur pour une gestion nouvelle des stocks en conformité avec le cadre normatif international.

Par ailleurs, ce nouveau système, en remplacement du RSTS, ancienne base de donnée jugée actualisée, permettra aux forces de défense et de sécurité d’avoir en temps réel accès à la plateforme des données pour une meilleure gestion intégrée.

Dans la même catégorie