AIP Côte d’Ivoire-AIP/La CEI fait des propositions pour améliorer les l’organisation des élections à venir GNA ENRRI-EfD Ghana initiates discussion on plastic waste management in Ghana GNA Social President CLOGSAG MAP Journée mondiale du climat: Débat mardi sur les changements climatiques au Maroc MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) APS CORONAVIRUS : LA TENDANCE À LA HAUSSE SE POURSUIT AVEC 100 NOUVELLES CONTAMINATIONS AGP Gabon/Plan d’urgence 2020: Le Directeur général de la SEEG fait le point des chantiers dans le Haut-Ogooué AGP Gabon : Ali Bongo Ondimba reçoit les Lettres de créance de six nouveaux ambassadeurs AIP Côte d’Ivoire-AIP/Un sociologue recommande la création de fonds pour la prise en charge des survivantes des VBG

Côte d’Ivoire-AIP/ Plaidoyer pour la création d’un conseil consultatif spirituel au service du gouvernement


  25 Octobre      14        Politique (13290),

   

Abidjan, 25 oct 2020 (AIP)- L’instructeur spirituel, maître Siriki Koné, a plaidé samedi 24 octobre 2020, au cours d’une conférence publique animée à Cocody-Abidjan, pour la création d’un conseil consultatif spirituel au service du gouvernement et pour faire des propositions aux autorités.

« Le conseil consultatif spirituel doit réunir des sachants et être diversifié de tous les religieux, les spiritualistes et les guides pour ne pas être pris en otage par une religion. A l’image du Conseil économique et social, cet instrument sera au service de l’exécutif », a indiqué maître Koné, par ailleurs président de la fondation Mahavidya.

En plus de la création de cet organe, il souhaite l’organisation d’une semaine nationale de l’oubli et du pardon par les autorités tout en proposant aux organisations religieuses et spirituelles d’entreprendre un jeûne de rédemption de trois jours pour la paix en Côte d’Ivoire.

Dans son élan de paix, la Fondation Mahavidya envisage d’ailleurs concevoir des productions audiovisuelles qui seront diffusées dans les organes de presse pour que les ivoiriens s’habituent à la culture de la paix.

Pour maître Siriki Koné, « tout ce qui ne porte pas la marque de l’amour va disparaitre pour faire place à un monde d’unité, de paix et d’abondance ». C’est pourquoi il propose aussi « la nouvelle spiritualité » pour réconcilier l’homme avec sa véritable nature, avec son environnement et avec son créateur.

Dans la même catégorie