ANP Fin à Dosso de l’atelier de formation des acteurs clés chargés d’élaborer le PDES 2022-2026 AIP La Côte d’Ivoire rehausse son ambition de réduire ses émissions de gaz à effet de serre AIP Le ministre ivoirien de l’Agriculture annonce la disponibilité du fonds COVID-19 pour la filière café-cacao AGP Guinée/Coopération : « Je voudrais vous rassurer que nous n’avons aucune intention de garder le Pouvoir », dixit le Colonel Mamadi Doumbouya APS LANCEMENT D’UN PROGRAMME DE THÉÂTRE RADIOPHONIQUE SUR LA COVID-19 ET LA VACCINATION, LUNDI APS ELIMINATOIRES CAN 2022 : LES LIONNES S’IMPOSENT À MONROVIA APS LE DANTEC : ENVIRON 200 À 250 NOUVEAUX PATIENTS PAR AN À L’UNITÉ ONCOLOGIE DU SERVICE PÉDIATRIE (RESPONSABLE) APS SAINT-LOUIS : ÉVOLUTION SATISFAISANTE DES PROJETS DU PACASEN (COORDONNATEUR) GNA Fuel increments introduce significant cost burden on the average Ghanaian – ACEP GNA 2022 AWCON Qualifiers: Nigeria dumps Ghana’s chances of 2022 AWCON

Côte d’Ivoire-AIP/ Plus de 500 ménages bénéficient du projet filets sociaux à Bocanda


  5 Février      20        Développement humain (244),

   

Bocanda, 05 fév 2021 (AIP)- Le directeur du centre social de Bocanda, Kouassi Koffi Kan John, lors d’un entretien à l’AIP, jeudi 4 février 2021, a annoncé que 530 ménages bénéficient du projet « filets sociaux productifs ».

Ce projet initié par l’Etat de Côte d’Ivoire consiste à soutenir les personnes et ménages vulnérables en leur apportant une aide financière afin de leur permettre de développer des activités génératrices de revenus pour leur autonomie.

Il souligne que ce projet, dans sa phase pratique, consiste pour les services sociaux, en collaboration avec les autorités administratives locales et les membres de la communauté à enquêter sur des ménages ciblés et à retenir ceux qui sont réellement dans le besoin selon de critères préétablis.

Une fois cette phase terminée, les ménages élus reçoivent une somme de 36 000 francs CFA et sont ensuite enregistrés.

« L’opération d’enregistrement est une étape très importante dans le processus parce qu’il permet aux récipiendaires de bénéficier gratuitement de la couverture maladie universelle (CMU) et beaucoup d’autres avantages liés à leur situation de précarité. Celui qui n’est pas enregistré sort du processus », a-t-il prévenu.

Ce projet est lancé depuis le mois de décembre 2020 au profit des populations vulnérables de cette localité.

Dans la même catégorie