MAP Gabon : Ali Bongo exige du gouvernement des résultats concrets pour un développement vigoureux AIP Au moins cinq priorités à relever par la Côte d’Ivoire dans l’atteinte des ODD dans les cinq prochaines années AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Tournoi UFOA B: Le Ministre Danho exprime la reconnaissance de l’Etat aux Eléphanteaux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les postes téléviseurs désormais supprimés dans les établissements sanitaires AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un projet de promotion des droits de la femme lancé mercredi à Abidjan AIP Côte d’Ivoire -AIP/Le Cénacle des journalistes séniors présenté au ministre de la Communication et des Médias GNA President Akufo-Addo names Jubilee House officials ANP Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de 4 soldats nigériens dans la région de Diffa MAP ICESCO: Conférence internationale mercredi sur les technologies intelligentes et la résilience pour une agriculture durable en Afrique GNA Let’s stop the blame game and support the President

Côte d’Ivoire-AIP/ Plusieurs poches de sang collectées au lycée Dominique Ouattara de Kong


  14 Décembre      20        Société (27458),

   

Abidjan, 14 déc 2020 (AIP)-Plusieurs poches de sang ont été collectées au lycée moderne Dominique Ouattara de Kong, à l’occasion d’une opération de don de sang organisée par le centre national de transfusion sanguine via sa section de l’hôpital général de Ferkessédougou.

Cette opération qui a mobilisé, mercredi 09 décembre 2020, de nombreux donneurs au sein du personnel d’encadrement et des élèves a permis de recueillir plusieurs poches de sang comparativement aux éditions précédentes, a relevé le centre national de transfusion sanguine.

La proviseure dudit établissement, Irié née Coulibaly Salimata, s’est réjouie de cette forte mobilisation parce que, « donner son sang, c’est sauver sa vie et celle des autres ». Plusieurs donneurs ont reçu leur carte, faisant d’eux, des donneurs potentiels.

Sur les 118,5 millions de dons de sang collectés chaque année dans le monde, 40 % le sont dans des pays à revenu élevé où vit 16 % de la population mondiale. Dans les pays à faible revenu, jusqu’à 54 % des transfusions sanguines sont administrées à des enfants de moins de cinq ans, tandis que dans les pays à revenu élevé, le groupe de patients le plus souvent transfusé est celui des plus de 60 ans, qui représente jusqu’à 75 % des transfusions.

En Côte d’Ivoire, le centre national de transfusion sanguine (CNTS) est la structure en charge de la collecte, de la transformation et de la distribution des poches de sang à travers le décret n° 91-653 du 09 octobre 1991. Toutefois, avec la loi n° 93-672 du 09 août 1993, la politique de don de sang a revu son cadre juridique. Elle met l’accent sur le don de sang non rémunéré ou bénévole qui a pour principe éthique principal le bénévolat.

Ce principe éthique permet d’une part, au CNTS, selon son rapport d’activité de 2016, d’atteindre son objectif qui est de collecter chaque année plus de 100 000 poches de sang sur l’étendue du territoire national. D’autre part, de garantir la qualité des poches de sang et de faire de la Côte d’Ivoire un pays autosuffisant en produit sanguin à l’orée 2020. Pour atteindre cet objectif, le CNTS s’est engagé à travailler en étroite collaboration avec les donneurs de sang bénévoles, regroupés en association et dont l’objectif premier est d’aider le CNTS à sensibiliser, à recruter et à fidéliser les donneurs.

Dans la même catégorie